Bible et Foi

" Mon but est de Le connaître "

voileLecture : Psaume 132. « Et Salomon commença de bâtir le temple de l'Éternel à JéLa question est la suivante : Une femme qui prie ou qui prophétise (en public comme en privé), doit-elle avoir sa tête couverte ? Dernièrement, un site Internet chrétien a organisé un sondage au sujet du port du voile par la femme lorsqu'elle prie ou prophétise dans une assemblée. Voici les résultats obtenus :
- 33 % des visiteurs qui ont voté considèrent que c'est là "une question de conviction".
- 30 % d'entre eux y voient un "acte d'obéissance honorable".
- 13 % pensent que c'est "tout simplement inutile".
- 10 % estiment que cela constitue "une protection à cause des anges".
- 8 % y voient "un joug légaliste de la part des Machos".
- 6 %, enfin, pensent que le voile était "réservé aux prostituées de Corinthe".

Lire la suite...

voile Implications pratiques. Dans notre contexte culturel actuel, est-ce ressenti comme une honte aujourd'hui pour une femme d'avoir les cheveux coupés courts? -Non! ou d'avoir la tête rasée? Oui (sans quoi, pourquoi une perruque?). Est-ce ressenti comme inconvenant qu'une femme prie sans voile? Non. D'où l'on pourrait conclure que ce qu'avance Paul n'est plus valable pour nous aujourd'hui. Mais cette conclusion est tout à fait à côté de la question ! Voici le coeur du problème: Il faut une distinction entre la tenue de l'homme et celle de la femme à l'Eglise, distinction qui doit signifier la différence hiérarchique entre hommes et femmes. Et ceci encore pour une autre raison: à cause des anges (v.10).

Lire la suite...

voile Nous sommes dans le siècle où l'on conteste tout, notamment l'ordre établi par Dieu lors de la création. En ce qui concerne la femme, qui de nous pourrait se soustraire à l'idée prévalente que la femme a trop longtemps été subjuguée, tenue en position sociale inférieure, qu'elle a vécu sous la domination de L'homme et a le droit de s'en libérer. Le mot «libération» est à la mode: libération de toute contrainte, qu'elle soit politique (mépris des lois), sociale (refus de reconnaître les différentes «classes» sociales), morale (débauche sexuelle effrontée), religieuse (théologie libérale ne reconnaissant plus la Bible comme autorité divinement inspirée; théologie de la libération contraire à l'enseignement de tout le Nouveau Testament), etc.

Lire la suite...

voile Examinons maintenant le sujet important du voile sur la tête. Dans 1 Cor. 11:2-16, le mot « frère ou sœur » n’est jamais utilisé. Au contraire, le sujet du voile sur la tête se rapporte à « l’homme ou la femme ». Donc, ce que nous étudions ici ne concerne pas notre position en Christ mais l’ordre établi par Dieu dans la création. Bien plus, ce même passage n’affirme pas « moi et le Père nous sommes un » (Jean 10:30). Il déclare simplement que « Dieu est le chef de Christ » (verset 3). Ainsi, la relation décrite ici n’est pas celle du Père et du Fils mais celle de Dieu et de Christ ou Dieu et Son Oint. Cela ne se rapporte pas à ces choses qui sont arrivées dans la divinité entre Dieu le Père et Dieu le Fils. Au contraire, cela se rapporte à la relation de Dieu avec le Christ de Dieu, celui qui a été envoyé par Dieu.

Lire la suite...