Bible et Foi

" Mon but est de Le connaître "

musique Depuis toujours, l'une des plus grandes tromperies de Satan fut d'amener les chrétiens à se considérer comme invulnérables, surtout vis-à-vis de certains péchés précis. D'après l'étude de la Bible, nous savons pourtant que nous sommes vulnérables, mais nous avons tendance à croire que certains péchés sont pour nous en dehors du domaine du possible. C'est pour cela que nous devons constamment garder devant nos yeux l'exhortation de 1 Corinthiens 10:12 et suivants: "Que celui qui croit être debout, prenne garde de tomber!" L'évangéliste américain Bob Jones Senior a souvent dit: "Tout péché qui n'a jamais été commis, tu pourrais le commettre aussi, dans des circonstances appropriées". De même, le péché dans lequel tombe le chrétien consiste souvent à considérer comme très peu important le domaine dans lequel il est vulnérable. Dans le cas d'Achille. nous pouvons constater qu'il n'y a, dans le talon, aucun organe vital, mais qu'un homme dont le tendon du talon d'Achille est coupé est entièrement handicapé et incapable de se déplacer. Sans l'aide d'autrui, il est condamné à mourir.

Lire la suite...

musique Étant donné les multiples questions et la confusion qui se forment sur le thème de la musique rock, j'aimerais apporter mon témoignage et dire comment le Seigneur m'a délivré, l'un après l'autre, des liens qui me tenaient enchaîné à cette musique. Que de fois bien des personnes se demandent - en pensant surtout à la musique rock - si la musique est une valeur neutre en soi! Je voudrais également examiner le problème sous cet angle. Avant ma conversion, j'écoutais souvent de la musique rock et j'y prenais beaucoup de plaisir. Au répertoire figuraient des noms tels que Led Zeppelin, Black Sabbath, Uriah Heep, The Beatles, Rolling Stones, Emerson, Lake and Palmer, Titanic, Supertramp, etc. Selon mes besoins - de deux à trois heures par jour - une grosse installation stéréo m'emplissait les oreilles de cette musique, et cela toujours avec un nombre respectable de décibels. (Avec un volume tel qu'il était impossible de se comprendre les uns les autres.) Presque chaque fin de semaine c'était soit la discothèque ou une fête avec, à la clé, de la musique rock, de l'alcool et de la danse; avec pour conséquence le lendemain matin, une «gueule de bois» et un profond désenchantement!

Lire la suite...

musique Le développement de la musique chrétienne et l’essor des groupes de louange suscitent un certain nombre de réflexions dans le Corps de Christ. Par définition, il ne devrait y avoir que de bonnes choses à dire à propos de ce phénomène : louer Dieu, chanter la gloire de Dieu; mais un examen attentif fait apparaître de plus en plus de désaccords de fond avec la Parole de Dieu et il devient nécessaire de poser de vraies questions, tout en se gardant de prises de positions personnelles.

«Bien-aimés, quand j’usais de toute diligence pour vous écrire de notre commun salut, je me suis trouvé dans la nécessité de vous écrire afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été une fois pour toutes transmise aux saints» (Jude 1:3).

Lire la suite...

musique Entrez dans n'importe quelle église moderne et la liturgie débutera pratiquement toujours par des hymnes, des choeurs, ou des chants d'adoration et de culte. Il n'y a aucune exception. Dans tous les cas, il y aura une personne (ou une équipe) qui dirige et commande les chants. Dans les églises plus traditionnelles, ce sera le « directeur de choeur » ou le « ministre de la musique » (1). Ce peut même être le choeur lui-même. Dans les églises plus contemporaines, ce sera le « chef de culte » ou « l'équipe d'adoration et de culte ».Pour aboutir au sermon, ceux qui « mènent le culte » choisissent les cantiques. Ils introduisent ces cantiques. Ils décident comment ces cantiques doivent être chantés. Et ils décident quand. Le peuple de Dieu ne décide nullement de la forme, ou la direction du chant. Il est plutôt mené par quelqu'un d'autre qui fait souvent partie du staff clérical ou quelqu'un qui reçoit un honneur semblable.

Lire la suite...

musique Dans le livre de Daniel nous trouvons le récit des trois compagnons de Daniel, au moment où le roi Neboukadnetsar a fait inaugurer une statue. A un moment donné (Daniel 3), à l’ordre du roi, tout le monde devait se prosterner devant cette statue au son des instruments de musique. La musique a toujours été utilisée. On voit que les trois compagnons de Daniel vont faire savoir au roi qu’ils ne se prosterneront pas devant la statue. Le roi répond que tous ceux qui ne se prosterneront pas seront jetés dans une fournaise ardente. Les trois compagnons de Daniel vont alors faire confiance à Dieu, et sur l’ordre du roi, ils sont donc jetés dans le feu. Mais Dieu les a préservés et leur témoignage au prix de leurs vies a amené la réputation du Dieu d’Israël dans tout l’empire du roi Neboukadnetsar.

Lire la suite...

musique Je suis surpris de voir qu'une si grande multitude de jeunes gens, y compris des ministres, se soit entichée de la musique rock. Ils ont grandi avec elle. Dans tous les autres aspects de leur vie, le Seigneur est maître. Ces jeunes sont purs et consacrés dans tous les autres domaines de leur vie, mais ils s'accrochent à cette idole. Il n'y a qu'une seule chose qui les empêche de saisir pleinement ce que Dieu a de meilleur pour eux. Ils sont prêts à abandonner la télévision, les sports, le sexe illicite, les excès de table et toutes les autres sortes d'idole, mais ne touchez pas à leur musique ! Comme il est vrai qu'un " moqueur n'écoute pas la réprimande " (Proverbes 13:1). Je frémis lorsque j'entends des parents et des ministres dire : " Ne jugez pas ". Moi, j'affirme qu'ils feraient mieux d'obéir à la Parole de Dieu et de juger selon la droiture, avant que leurs enfants ne soient livrés aux séductions de cette époque. Jésus a jugé les pharisiens en les traitant de vipères. Paul, quant à lui, a jugé Pierre parce que ce dernier était dans l'erreur.

Lire la suite...