Bible et Foi

" Mon but est de Le connaître "

consecrationJe veux vous rappeler certains faits de l’Écriture qui nous montrent la valeur d’une alliance faite avec Dieu. Je choisirai comme sujet le passage d’Exode 15 : 26 : « Si tu écoutes attentivement la voix de l’Éternel, ton Dieu, si tu fais ce qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l’oreille à ses commandements, et si tu observes toutes ses lois, je ne te frapperai d’aucune des maladies dont j’ai frappé les Égyptiens ; car je suis l’Éternel, qui te guérit. » Dieu appelle Son peuple à établir une relation spéciale avec Lui. Dieu accepte de Se lier par des alliances. Une alliance est plus qu’un contrat. Un contrat est un accord entre deux parties. Une alliance, c’est plus que cela. Par exemple, l’État de Caroline du Sud n’accepte aucun divorce. En Caroline du Sud, le mariage n’est pas accepté comme un contrat légal, mais comme une alliance. Ils expliquent leur position de la manière suivante. Un homme et une femme établissent une alliance avec le Dieu Tout-Puissant, pour vivre ensemble comme mari et femme. Il se peut que, plus tard, l’homme et la femme changent d’avis, mais leur loi affirme que Dieu, étant partie prenante dans cette alliance, n’a pas changé d’avis en ce qui Le concerne. Il est l’une des deux parties, l’homme et la femme représentent l’autre partie. Une partie ne peut rompre l’alliance à elle seule. Il faut que les deux parties soient d’accord pour la rompre.

Lire la suite...

consecrationMessage donné à Portland, Oregon, le 4 janvier 1931.Je veux vous donner un message que j'ai reçu aujourd'hui. Pendant des années, j'ai été tout près de recevoir cette révélation, mais je ne l'ai finalement reçue que ce matin. Dans l'épître aux Romains, nous pouvons lire le verset suivant : "Si par l'offense d'un seul, la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l'abondance de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par Jésus-Christ lui seul" (Romains 5 : 17). Cela signifie qu'au moment où vous acceptez Jésus-Christ, Dieu devient votre justice. Vous recevez le "don de la justice de Dieu." Relisons encore ce verset :"Si par l'offense d'un seul, la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l'abondance de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par Jésus-Christ lui seul." Cela signifie que tous ceux qui, parmi nous, sont passés par la nouvelle naissance, ont pénétré dans un nouvel état de leur existence, un état où ils sont devenus un roi ou une reine. Nous avons été acceptés par Dieu, pour régner comme des rois et des reines dans cette vie !

Lire la suite...

consecrationIl est très important que les Chrétiens connaissent les stratagèmes de l'ennemi. Car il est toujours prêt à s'opposer à chaque étape nouvelle de notre progression spirituelle. Il est particulièrement actif quand il voit un Chrétien commencer à avoir faim et soif de justice, et à s'efforcer de saisir toute la plénitude qui lui est offerte dans le Seigneur Jésus-Christ. L'un des premiers obstacles qu'il dresse sur le chemin de ce Chrétien concerne la consécration. On dit à celui qui recherche la sainteté qu'il doit se consacrer entièrement au Seigneur, ce qu'il s'efforce de faire. Mais il rencontre aussitôt une première difficulté. Il pense s'être réellement consacré, mais il ne sent rien de différent par rapport à la situation antérieure. Rien ne semble changé. Pourtant, on lui avait laissé entendre que tout serait changé. Et il est complètement désorienté. Presque désespéré, il ne cesse de se demander : "Comment puis-je savoir si je suis vraiment consacré ?" 

Lire la suite...

consecrationRien ne peut introduire la gloire de Dieu dans la vie de Ses enfants, aussi bien que leur abandon total au Seigneur. C'est le moyen par excellence pour obtenir tout ce que Dieu veut nous donner. C'est le chemin pour parvenir à la sanctification, à la guérison et au baptême de l'Esprit, pour recevoir la puissance de prêcher l'Évangile et pour imposer les mains aux malades, afin qu'ils guérissent. La voie par laquelle le feu divin pénètre dans une âme passe par un abandon plus profond que nos paroles ne sauraient le dire. Ne vous contentez pas de la grâce qui vous a été faite, mais plongez-vous en Dieu. Si vous n'arrivez pas à la sanctification, si vous n'obtenez pas votre guérison ni votre baptême de l'Esprit, alors livrez-vous plus profondément à Dieu, jusqu'à parvenir à un abandon qui soit fondé sur le roc. Ces mots ne renferment rien que Dieu ne tienne à notre disposition ou qu'Il nous refuserait. Mais c'est à nous de le désirer sérieusement, de creuser jusqu'au fond, et d'obtenir un cœur parfaitement honnête aux yeux de Dieu. Il existe des hauteurs et des profondeurs de consécration que nous n'avons pas encore atteintes. Si vous cherchez la guérison pour votre corps, abaissez-vous devant votre Dieu et vous l'obtiendrez, dès qu'Il aura atteint son but en vous.

Lire la suite...

consecrationCe que Ben-Hadad demandait, c’était une reddition sans conditions, et Achab fit ce qui lui était demandé et répondit au roi de Syrie: "O Roi, mon seigneur, comme tu le dis, je suis à Toi avec tout ce que j’ai!" Ces paroles, je voudrais que chaque chrétien puisse les adresser à Dieu: «Roi, mon seigneur, je suis à Toi avec tout ce que j’ai!» Si nous voulons être bénis par Dieu, il faut nous consacrer entièrement à Lui. «Ben-Hadad, roi de Syrie, rassembla toute son armée; il avait avec lui trente-deux rois, des chevaux et des chars. Il monta, mit le siège devant Samarie, et l’attaqua. Il envoya dans la ville des messagers à Achab, roi d’Israël, et lui fit dire: Ainsi parle Ben-Hadad: Ton argent et ton or sont à moi, tes femmes et tes plus beaux enfants sont à moi. Le roi d’Israël répondit: Roi, mon seigneur, comme tu le dis, je suis à toi avec tout ce que j’ai.». (1Ro 20:1-4) J’étais en Ecosse, je me trouvais en compagnie de plusieurs personnes, et nous parlions ensemble de la situation de l’Eglise de Christ, et des besoins de l’Eglise et des croyants; il y avait parmi nous un serviteur de Dieu qui s’occupait de former des chrétiens pour l’oeuvre de Dieu.

Lire la suite...

consecration"Fais approcher de toi Aaron, ton frère, et ses fils, et prends–les parmi les enfants d’Israël pour les consacrer à mon service dans le sacerdoce : Aaron et les fils d’Aaron, Nadab, Abihu, Eléazar et Ithamar. Tu feras à Aaron, ton frère, des vêtements sacrés, pour marquer sa dignité et pour lui servir de parure." Références bibliques : Ex 28.1-2, 40-41 ; Lv 8.14-28 ; Rm 6.13, 16, 19 ; 12.1 ; 1 Co 6.19-20 ; 2 Co 5.14-15. Qu'une personne se consacre ou non dépend de la nature de son expérience au moment de son salut. Si elle considère sa foi dans le Seigneur Jésus comme étant une faveur pour le Seigneur, et sa foi en Dieu comme une courtoisie envers Lui, il sera impossible de parler à cette personne de consécration. Il sera également inutile de parler de consécration à une personne qui pense promouvoir la cause du christianisme et qui pense que sa propre conversion est un honneur pour le christianisme ; cette personne n'a pas de bonnes bases. Elle n'a pas eu un bon début dans sa foi chrétienne. Il est impossible de s'attendre à ce qu'une telle personne se consacre. Nous devons réaliser que le Seigneur nous a manifesté une grande grâce et une grande miséricorde. C'est le Seigneur qui nous a aimés et qui nous a sauvés. C'est pour cela que nous nous consacrons à Lui.

Lire la suite...