Bible et Foi

" Mon but est de Le connaître "

tozer2" J'ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu qui m'a aimé et qui s'est livré lui-même pour moi (Galates 2. 20). " C'est le témoignage de Paul, un petit joyau de théologie personnelle au milieu d'une épître qui, elle, n'est pas si magnifique parce que ses correspondants, les Galates, étaient rétrogrades. Mais dans ce verset, Paul dépose un petit diamant. Remarquez que ce court passage contient un tas de contradictions: " J'ai été crucifié ". Il y a là une contradiction. Celui qui aurait été crucifié ne serait pas là pour le dire. Ou bien il n'a pas été crucifié et il peut parler, ou bien il a été crucifié et il ne peut pas en parler.

 

 

Lire la suite...

tozer2Presque tous les chrétiens veulent être «pleins de l'Esprit ». Mais peu veulent se soumettre à l'action du remplissage. Mais comment un chrétien peut-il connaître la plénitude de l'Esprit s'il n'a fait auparavant l'expérience d'être rempli? Il serait cependant inutile de dire à quelqu'un comment il peut être rempli de l'Esprit s'il n'admet d'abord qu'il peut l'être. Personne ne peut espérer recevoir une chose de Dieu s'il n'est convaincu que c'est là ce que Dieu veut pour lui, et ceci dans le cadre des promesses bibliques. Pour que la question : «comment puis-je être rempli » ait quelque validité, celui qui soupire après Dieu doit être sûr que l'expérience de remplissage est réellement possible. L'homme qui n'en est pas sûr ne peut pas avoir de raison de s'attendre à cette bénédiction. Là où il n'y a pas d'attente, il ne peut y avoir de foi et là où il n'y a pas de foi, la recherche est dénuée de sens.

Lire la suite...

tozer2« En ce qui concerne les dons spirituels, frères, je ne veux pas vous laisser dans l'ignorance », écrivait Paul aux Corinthiens. (1 Corinthiens 12. 1) Paul ne voulait certainement pas dire là quelque chose de désobligeant. Animé d'une grande charité pour ses frères en la foi, il exprimait plutôt son souci de les garder de l'ignorance ou de l'erreur au sujet d'une vérité aussi importante que celle-ci. Pendant un certain temps, il a été évident que nous, évangéliques, nous n'avons pas su utiliser les profondes richesses de la grâce que Dieu nous a destinées. Nous avons donc souffert grandement, même tragiquement.

 

Lire la suite...

tozer2Imaginez qu'un être céleste, ayant connu depuis sa création la félicité parfaite de demeurer dans la présence de Dieu, apparaisse sur la terre et vive un moment parmi nous, chrétiens. Ne pensez-vous pas qu'il pourrait être étonné de ce qu'il verrait? Par exemple, il pourrait se demander comment nous pouvons nous contenter du niveau si bas de notre expérience spirituelle. Après tout, nous avons dans nos mains un message de Dieu qui non seulement nous invite à entrer dans une sainte communion avec lui, mais encore qui nous donne des instructions détaillées sur le moyen d'y parvenir.

 

Lire la suite...

tozer2De nos jours, partout où des chrétiens se réunissent, on est sûr d'entendre un mot qui revient constamment sur leurs lèvres. C'est le mot «réveil ». Dans nos sermons, nos cantiques et nos prières, nous rappelons toujours au Seigneur et nous nous rappelons les uns aux autres que ce qu'il nous faut pour résoudre nos problèmes spirituels c'est un «réveil puissant comme autrefois ». La presse religieuse s'est aussi laissé gagner par l'argument que le réveil est le grand besoin de l'heure et si quelqu'un peut préparer une étude sur le réveil, il trouve sans peine un éditeur. Ce vent qui souffle pour le réveil est si fort que presque personne ne semble avoir assez de discernement ou de courage pour faire demi-tour et l'affronter, bien que la vérité puisse se trouver dans cette direction.

 

Lire la suite...

tozer2La vraie religion confronte la terre avec le ciel et fait se toucher l'éternité et le temps. A.W. Tozer croyait que ses messages avaient besoin non seulement d'être intemporels mais aussi adaptés au temps. Cela fut le cas - et l'est encore. Ses écrits inspirent les lecteurs à concevoir Dieu tel qu'Il est, à adorer Dieu tel qu'Il est, et à développer une "religion de cœur personnelle" qui soit continuellement reliée à ce qu'Il est.

 

 

 

Lire la suite...