Bible et Foi

" Mon but est de Le connaître "

murray03Je remercie Dieu pour l’histoire de Pierre. Je ne connais aucun personnage de la Bible dont l’histoire me procure un tel réconfort. Quand nous considérons son caractère, sujet à tant de défaillances, et quand nous considérons ce que Christ a fait de lui par la puissance du Saint-Esprit, nous nous disons qu’il y a de l’espoir pour chacun de nous. «Le Seigneur, s’étant retourné, regarda Pierre. Et Pierre se souvint de la parole que le Seigneur lui avait dite: Avant que le coq chante aujourd’hui, tu me renieras trois fois. Et étant sorti, il pleura amèrement.». (Lu 22:61,62). Ceci marque un tournant dans l’histoire de Pierre. Christ lui avait dit: «Tu ne peux pas me suivre maintenant, mais tu me suivras plus tard.» Pierre n’était pas dans l’état voulu pour suivre Christ, parce qu’il n’avait pas renoncé à lui-même; il ne se connaissait pas lui-même, et c’est pourquoi il ne pouvait suivre Christ. Mais quand il sortit et pleura amèrement, un grand changement se produisit dans sa vie. Christ lui avait dit précédemment: «Quand tu seras converti, affermis tes frères.» C’est au moment dont nous parlons que Pierre fut converti.

Lire la suite...

murray03Articles tirés du livre: "Demeurez en Christ" Demeurez en Christ et non en vous-mêmes (vingt-neuvième jour), Demeurez en Christ, le garant de l'alliance (trentième-jour), Demeurez en Christ glorifié (trente-unième jour). Demeurez en Christ et non en vous-mêmes (vingt-neuvième jour). « Ce qui est bon, je le sais, n'habite pas en moi. » (Rom. VII : 18). Avoir la vie en soi, est le privilège de Dieu seul, et du Fils à qui le Père l'a aussi donné. Quant à la créature, sa gloire est de chercher sa vie en Dieu. Le crime et la folie de l'homme pécheur est de vivre pour lui-même et en lui-même, tandis que le croyant trouve le bonheur en vivant en Christ et pour Dieu. « Si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi. Non pas moi toutefois, mais la grâce de Dieu qui est avec moi. » Tel est le témoignage de tous ceux qui ont connu le bienfait de la vie de la foi, qui ont su haïr, perdre leur vie, y renoncer pour recevoir à la place la vie sainte de Christ. Il n'y a qu'un chemin pour arriver à la vraie vie, à la vie en Christ, celui de la crucifixion, que notre Sauveur lui-même a suivi.

Lire la suite...

murray03Articles tirés du livre: "Demeurez en Christ" Demeurez en Christ vous aimant les uns les autres (vingt-sixième jour), Demeurez en Christ, afin que vous ne péchiez pas (vingt-septième jour), Demeurez en Christ votre force (vingt-huitième jour). Demeurez en Christ vous aimant les uns les autres (vingt-sixième jour). « C'est ici mon commandement : Aimez-vous tes uns les autres, comme je vous ai aimés. » Jean XV : 12). « Comme le Père m'a aimé, je vous ai aimés; comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres. » Dieu s'étant fait homme, l'amour divin a habité dans un coeur humain; dès lors, les hommes ont pu s'aimer d'un amour divin, et goûter sur la terre l'amour du ciel. « C'est ici mon commandement, dit le Sauveur aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. » Voilà le commandement par excellence, le résumé de tous les autres; aussi Jésus appelle-t-il  « son commandement, le commandement nouveau, »  destiné à mettre en évidence la réalité de la nouvelle alliance et la puissance de la vie nouvelle révélée en Jésus-Christ, destiné à devenir le signe caractéristique et irrécusable du disciple de Christ.

Lire la suite...

murray03Articles tirés du livre: "Demeurez en Christ" Demeurez en Christ, comme Christ demeure dans le Père (vingt-troisième jour), Demeurez en Christ, en obéissant à ses commandements (vingt-quatrième jour), Demeurez en Christ afin que votre joie soit parfaite (vingt-cinquième jour). Demeurez en Christ, comme Christ demeure dans le Père (vingt-troisième jour). « Comme le Père m'a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour... de même que je demeure dans son amour ! » (Jean XV : 9,10). Tandis qu'il était sur la terre, Jésus avait enseigné à ses disciples que demeurer en lui, c'est demeurer dans son amour ; sur le point de les quitter il leur donne pour commentaire de son commandement sa propre vie. Qu'ils le contemplent, lui, demeurant dans l'amour du Père, et ils sauront comment demeurer dans son amour. Sa vie dans le Père sera le modèle de leur vie en lui.

Lire la suite...

murray03Articles tirés du livre: "Demeurez en Christ" Demeurez en Christ, afin de porter beaucoup de fruit (vingtième jour), Demeurez en Christ et vous serez puissant dans la prière (vingt-unième jour), Demeurez en Christ et dans son amour (vingt-deuxième jour). Demeurez en Christ, afin de porter beaucoup de fruit (vingtième jour). « Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit. — Si vous portez beaucoup de fruit, c'est en ceci que mon Père sera glorifié. » (Jean XV : 5, 8.)Le sarment est destiné à produire un fruit qui rafraîchit et nourrit l'homme ; aussitôt mûr, le sarment l'abandonne pour recommencer son travail d'approvisionnement et préparer un nouveau fruit pour la saison suivante. Mais il n'opère ce travail qu'en demeurant attaché au cep. Ainsi le chrétien, en resserrant son union avec le Cep divin, non seulement accroît sa force, mais porte du fruit, beaucoup de fruit même et devient pour son entourage une source de vie.

Lire la suite...

murray03Articles tirés du livre: "Demeurez en Christ" Demeurez en Christ, par la puissance du Saint-Esprit (dix-septième jour), Demeurez en Christ en vous tenant en repos (dix-huitième jour), Demeurez en Christ dans l'affliction et dans l'épreuve (dix-neuvième jour). Demeurez en Christ, par la puissance du Saint-Esprit (dix-septième jour). « L'onction que vous avez reçue de lui demeure en vous,... comme cette onction vous enseigne toutes choses,... vous demeurerez en lui, selon qu'elle vous a enseignés. » (1 Jean II : 27). Vivre toujours en Christ ! N'est-ce pas là le but de nos désirs ? Néanmoins beaucoup de chrétiens croient la chose impossible et accueillent avec un soupir cette invitation de Jésus : « Demeurez en moi. » Nous vou­drions leur rendre la joie et l'espérance en leur rappelant cette parole de Jean qui nous sert de texte ; car elle affirme que ceux qui ont cru ont reçu l'onction du Saint-Esprit pour leur enseigner toutes choses, par consé­quent aussi pour leur apprendre comment ils peuvent demeurer en Christ. Plusieurs, malheureusement, répondront que cette promesse ne leur est d'aucun secours, n'ayant jamais pu discerner la voix du Saint-Esprit.

Lire la suite...