biblefoi

"Christ est mort; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu (Romain 8/34)."

Notre repos et notre victoire dépendent de notre  connaissance spirituelle de  l’œuvre de la croix.
Notre foi ne trouvera l’équilibre espéré qu’à  la seule condition  d’avoir eu les yeux ouverts sur  la globalité de son œuvre, tout au moins d’y être entré à un moment donné. Ce « Bien plus » est pour nous une indication précieuse à ne pas seulement nous satisfaire d’un Christ demeurant sur la croix ; nous faisant jouir certes du pardon de nos péchés, mais pas d’une pleine victoire dans notre vie.

C’est Sa vie de résurrection qui nous place en contact avec Sa puissance, efficace sur le pouvoir du monde, du péché et sur les puissances des ténèbres. Se considérer mort avec Christ ne suffit pas, nous devons maintenant nous considérer  ressuscité avec Lui et assis dans les lieux célestes. Nous pouvons régner sur les circonstances de la vie à la condition que notre cœur déborde de Sa puissante vie de résurrection.  Ce « Bien plus » nous montre le chemin de la plénitude, celui d’une vie où ce n’est plus nous qui vivons mais Christ qui vit en nous et à travers nous.

Notre chemin de foi doit être imprégné de ce « bien plus », et nous forcer à continuer de rechercher, sans nous lasser, notre identification parfaite à Jésus-Christ par la révélation de Son œuvre. Une vie de victoire nous attend, elle est à notre portée, elle est notre héritage, elle est la réponse à notre quête d’absolu.  "Seigneur Tu es mon salut, ma justice, ma sainteté, ma sanctification, je m'attache à toi pour tout cela. C’est ici que  le Saint-Esprit pourra manifester les attributs de Christ  dans nos vies.

Frédéric Gabelle

  • Aucun commentaire trouvé

Ajouter vos commentaires

Vous pouvez commenter cet article

0 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir plus de 25 caractères
conditions d'utilisation.