biblefoi

« Parle à Zorobabel, fils de Schealthiel, gouverneur de Juda, à Josué, fils de Jotsadak, le souverain sacrificateur, et au reste du peuple, et dis-leur... (Aggée 2:1). » « Il me dit : Prophétise sur ces os, et dis-leur... (Ézéchiel 37:4).»

 

 

Combattre pour la Vie, c’est combattre pour retrouver le vrai sens de notre destinée spirituelle. Le salut est la clé qui nous ouvre largement l’horizon de l’alliance de paix, de l’alliance éternelle de Dieu, en Jésus-Christ.
Quelles que soient les raisons, cet horizon s’est terni pour beaucoup d’enfants de Dieu. Combattre pour la Vie, c’est vouloir retrouver la pleine dispensation du règne de Christ dans sa vie. Après, tout le reste découlera naturellement de cette union sacrée !

 

Souvenons-nous !

« Quel est parmi vous le survivant qui ait vu cette maison dans sa gloire première ? (Aggée 2:3). »

Considérons quelque peu la vie de l’Église apostolique, ou la vie de l’Église naissante du réveil de pentecôte ; c’est comme si nos yeux se posaient alors sur la maison de Dieu dans sa gloire première. Considérons les moments de notre premier amour. Le Temple rayonne à plein de la « shekina », qui lui, rayonne sur les nations. Et l’on se déplace sans murmurer, sans protester, vers ce lieu où Dieu se tient.

Oh ! C’est le feu divin qui attire les foules, et de ce feu jaillit la Parole de Vie dans toute sa puissance pour convaincre de péché, de justice, et de jugement ; et faire entrer les hommes dans la connaissance du Seigneur Jésus-Christ.


« Et comment la voyez-vous maintenant ? Telle qu'elle est, ne paraît-elle pas comme rien à vos yeux ? (Aggée 2:3). » Comment voyons-nous notre vie maintenant, telle qu’elle est, sans tricher ; aujourd’hui, ne paraît-elle pas souvent comme rien à nos yeux ? Le corps de Christ ne paraît-Il pas amaigri, malade, corrompu par le péché, en perte de vie ?

 

Nombreux sont ceux et celles qui disent : « Le temps n’est pas venu de rebâtir ma vie, de me consacrer à Dieu, de renoncer à mon bien être, de perdre ma propre vie... Nous préférons habiter nos demeures lambrissées, nous empresser chacun pour notre maison, pour nos affaires. »

 

Tel est l’état d’esprit de beaucoup, qui dessèchent et se flétrissent inexorablement : « l'Eternel me transporta en esprit, et me déposa dans le milieu d'une vallée remplie d'ossements. Il me fit passer auprès d'eux, tout autour ; et voici, ils étaient fort nombreux, à la surface de la vallée, et ils étaient complètement secs (Ézéchiel 37:1). »
Bien aimés ! Lorsque nous ne cherchons plus premièrement Son royaume et Sa justice, nous devenons cadavériques. C’est comme si nous touchions la mort, nous devenons impurs ; et par voie de conséquence, toute l’œuvre de nos mains en est touchée.

C’est pourquoi : « Vous semez beaucoup, et vous recueillez peu, vous mangez, et vous n'êtes pas rassasiés, vous buvez, et vous n'êtes pas désaltérés, vous êtes vêtus, et vous n'avez pas chaud ; le salaire de celui qui est à gages tombe dans un sac percé (Aggée 1:6). »

« Vous comptiez sur beaucoup, et voici, vous avez eu peu ; vous l'avez rentré chez vous, mais j'ai soufflé dessus. Pourquoi ? Dit l'Eternel des armées. A cause de ma maison, qui est détruite. C'est pourquoi les cieux vous ont refusé la rosée, et la terre a refusé ses produits. J'ai appelé la sécheresse sur le pays, sur les montagnes, sur le blé, sur le moût, sur l'huile, sur ce que la terre peut rapporter, sur les hommes et sur les bêtes, et sur tout le travail des mains (Aggée 1:9). »
« ... je vous ai frappes par la brulure et la rouille et la grêle, dans toute l'œuvre de vos mains (Aggée 2:17). »

 

Comment servir Dieu !

« Maintenant fortifie-toi, Zorobabel ! dit l'Eternel. Fortifie-toi, Josué, fils de Jotsadak, souverain sacrificateur ! Fortifie-toi, peuple entier du pays ! Dit l'Eternel. Et travaillez ! Car je suis avec vous, dit l'Eternel des armées (Aggée 2:4). »

Oh ! Si nous pouvions accepter le fait que l’Esprit ne viendra jamais enflammer nos activités charnelles. Dieu est avec nous, alors comment devons-nous travailler, avec quels matériaux ?

 

1) Montons sur la montagne.

C’est à dire, prenons le temps de nous offrir entièrement à Jésus-Christ, pour recevoir Son enseignement : « Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant (Romains 12:1). » « Ossements desséchés, écoutez la parole de l'Eternel ! »

 

2) Considérons attentivement nos voies.

« Examinez-vous vous mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi ; éprouvez-vous vous-mêmes (2 Corinthiens 13:5). » La première génération du peuple de Dieu, vivant des choses extraordinaires, croyait être dans la foi dans le désert, mais il n’en était rien. Il est impossible de servir deux maîtres !

 

3) Confessons nos péchés.

Confessons Sa victoire pour nos vies. Jésus est la résurrection et la vie. Proclamons d’un seul cœur l’ouverture de nos sépulcres, notre rétablissement dans le royaume de Son Fils. Croyons qu’Il nous gratifiera de la connaissance de Sa personne ; qu’Il mettra Son Esprit en nous afin que nous reprenions vie : « Fais-nous revenir vers toi, ô Eternel, et nous reviendrons ! Donne-nous encore des jours comme ceux d'autrefois ! (Lamentations 5:21). »

 

Il reste fidèle à Son alliance

Dans la mesure où nous nous engageons à combattre selon Ses règles : « Je reste fidèle à l'alliance que j'ai faite avec vous quand vous sortîtes de l'Égypte, et mon esprit est au milieu de vous ; ne craignez pas ! Car ainsi parle l'Eternel des armées : Encore un peu de temps, et j'ébranlerai les cieux et la terre, la mer et le sec ; j'ébranlerai toutes les nations ; les trésors de toutes les nations viendront, et je remplirai de gloire cette maison, dit l'Eternel des armées. L'argent est à moi, et l'or est à moi, dit l'Eternel des armées (Aggée 2:5). »

La Parole est prononcée des cieux, Elle est entérinée. Dieu ramènera, renversera, détruira, rebâtira sur d’anciennes ruines. Il fera entrer en vous un esprit, et nous vivrons ; Il nous donnera des nerfs, fera croître sur nous de la chair, nous couvrira de peau, mettra en nous un esprit, et nous vivrons. Et nous saurons qu’Il est l'Eternel : « Ils ne se souilleront plus par leurs idoles, par leurs abominations, et par toutes leurs transgressions ; je les retirerai de tous les lieux qu'ils ont habités et où ils ont péché, et je les purifierai ; ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu (Ézéchiel 37:23). »

Les objectifs de Dieu sont précis : Nous donner un seul Pasteur (Christ), nous aider à suivre Ses ordonnances, observer Ses lois et les mettre en pratique. Faire de nous des sources de bénédictions... Pour cela, nous avons besoin que Dieu réveille notre esprit, et que nous nous mettions au travail. Sa promesse est certaine : « La gloire de cette dernière maison sera plus grande que celle de la première, dit l'Eternel des armées ; et c'est dans ce lieu que je donnerai la paix, dit l'Eternel des armées (Aggée 2-1:9). »

Elle se trouve ici la véritable victoire : « Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de la bonne nouvelle la sauvera. Et que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s'il perd son âme ? (Marc 8:35). »

Que la richesse de sa grâce nous soit accordée à toutes et à tous.

 

Frédéric Gabelle

 

 

  • Aucun commentaire trouvé

Ajouter vos commentaires

Vous pouvez commenter cet article

0 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir plus de 25 caractères
conditions d'utilisation.

Découvrez également...

La vraie et la fausse repentance

La repentance de pierre !

Apprendre la vérité!

X

Copie

Vous souhaitez copier cet article pour votre blog ? N’hésitez pas à nous contacter !