biblefoi

"Va demander au-dehors des récipients chez tous tes voisins, des récipients vides et n’en demande pas un petit nombre (2 Rois 4/3)"

Vous vous souvenez de l’histoire vraie de cette veuve qu’Elisée a aidée pour payer sa dette. Il y eu le miracle de la multiplication de l’huile. Tant qu’il y avait des récipients vides qui Lui étaient présentés, Dieu faisait couler l’huile sans retenue. Cette bénédiction a apporté la vie.

Tant que nous ferons l’effort de nous présenter à Christ comme des vases vides de tout ce que nous sommes par nous-mêmes, l’huile de L’Esprit ne s’arrêtera pas de couler dans nos vies. C’est là la seule bénédiction qui peut apporter la vie, en nous et autour de nous.

Avons-nous laissé Dieu nous vider de tous nos projets spirituels, de nos doctrines, de toute notre religiosité ?  Nous ne  sommes que des vases tirés de la poussière qui retourneront à la poussière. Des vases, qui par eux-mêmes ne sont d’aucune utilité et qui ont besoin d’être brisés pour  que le parfum de grand prix puisse se répandre. Le Seigneur ne peut pas remplir des vases déjà pleins des raisonnements du monde.  Et puis, si nous pouvions être associés à d’autres vases,  «  pas un petit nombre », alors quel océan de bénédiction serions-nous tous ensemble !

Nous devons absolument devenir des récipients  vides de notre égo et nous présenter au Seigneur  sans crainte, et bénéficier constamment  de cette effusion d’huile Sainte. C’est Sa volonté,  Son objectif, Son plaisir. C’est notre vocation suprême.  « Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit (Ephésiens 5/18) ».

Frédéric Gabelle

  • Aucun commentaire trouvé

Ajouter vos commentaires

Vous pouvez commenter cet article

0 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir plus de 25 caractères
conditions d'utilisation.