priere

30- Le ministère de l'intercession   -   31- Une vie de prière

« Formez vous-mêmes un édifice, une maison spirituelle pour constituer une, sainte sacrificature et offrir des sacrifices spirituels à Dieu, par Jésus-Christ » (1Pi 2:5). « Mais vous, on vous appellera prêtres de l’Eternel » (Esa 61:6). « L’Esprit du Seigneur, l’Eternel, est sur moi, car l’Eternel m’a oint » (Esa 61:1). Telle est la parole de Dieu révélée par Esaïe. Comme fruit de l’œuvre de Christ, tous les rachetés sont prêtres de l’Eternel, participants avec lui de l’onction qui lui été faite de l’Esprit en qualité de souverain sacrificateur.

Lire la suite...

 

priere

28- Christ, la victime    -    29- L'assurance dans la prière

« Il disait: Abba, Père, toutes choses te sont possibles, éloigne de moi cette coupe ! Toutefois non pas ce que je veux, mais ce que tu veux » (Mr 14:36). Quel contraste dans l’espace de quelques heures ! Quelle transition entre le moment où : « Jésus levant ses yeux au ciel dit: Père, je veux » (Jn 17:1-24), et celui où, « s’étant jeté contre terre, Il pria que, s’il était possible, cette heure s’éloignât de lui ! » (Mr 14:35). Dans l’un, nous voyons le souverain sacrificateur en dedans du voile, intercédant avec puissance. Dans l’autre, la victime sur l’autel, ouvrant la voie nouvelle au travers du voile déchiré.

Lire la suite...

 

priere

26- Christ, Intercesseur    -    27- Christ, souverain sacrificateur

« Mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point » (Lu 22:32). « Je ne vous dis pas que je prierai le Père pour vous » (Jn 16:26). « Etant toujours vivant pour intercéder en leur faveur » (Heb 7:25). Nos progrès dans la vie spirituelle sont en rapport avec ce que Jésus est pour nous dans notre vie intérieure. Plus nous réaliserons que Christ doit être tout pour nous et en nous, plus nous vivrons de la véritable vie de la foi qui, renonçant à soi-même, ne vit plus que pour Christ. La vie ne sera plus une lutte vaine pour faire ce qui est bien, mais, ‘nous appuyant sur Christ, nous trouverons en lui la force de combattre le bon combat et de remporter la victoire de la foi.

Lire la suite...

 

priere

24- La victoire assurée    -    25- Le Saint-Esprit et la prière

« Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai ». « Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai » (Jn 14:13-14). « Que le Père vous accorde ce que vous lui demanderez en mon nom » (Jn 15:16). « En vérité, en vérité, je vous dis que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera. Jusqu’à présent, vous n’avez rien demandé en mon nom, demandez et vous recevrez. En ce jour-là vous demanderez en mon nom » (Jn 16:23-24,26). Les disciples n’avaient encore rien demandé au Dom de Jésus-Christ, et lui-même n’avait jamais parlé de cette possibilité. Nous trouvons dans ces paroles: assemblés en mon nom, (Mt 18:20) ce qui s’en rapproche le plus.

Lire la suite...

 

priere

22- La parole et la prière    -    23- Obéissances

« Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez et cela sera accordé » (Jn 15:7). La relation essentielle qui existe entre la Parole et la prière est l’une des leçons les plus simples en même temps qu’elle est une de celles qu’on apprend au début de la vie chrétienne. Un païen nouvellement converti l’a dit: « Je prie: je parle à mon Père; je lis: mon Père me parle ». Avant que nous arrivions à prier, n’est-ce pas la Parole de Dieu qui nous prépare à la prière en nous révélant ce que nous devons demander ? C’est elle qui nous fortifie en donnant à notre foi une base certaine.

Lire la suite...

 

priere

20- Le but principal de la prière   -  21- La condition qui comprend toutes les autres

« Je m’en vais au Père, et tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié par le Fils (Jn 14:13). » «  Afin que le Père soit glorifié par le Fils.»  Voilà le but pour lequel Jésus, dans la gloire, à la droite de Dieu, fera tout ce que nous lui demanderons. Lorsqu’il n’y a aucune espérance que ce but puisse être atteint, Il ne répondra pas. De là il résulte tout naturellement que ce but doit être pour nous, comme pour Jésus, l’élément essentiel de nos prières. La gloire du Père doit être l’essence de l’âme, la vie de notre prière. N’était-ce pas la règle de conduite de Jésus lorsqu’Il était sur la terre? « Je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de Celui qui m’a envoyé» (Jn 5:30).

Lire la suite...

X

Copie

Vous souhaitez copier cet article pour votre blog ? N’hésitez pas à nous contacter !