« Placez-vous sur les chemins, regardez, demandez
quels sont les anciens sentiers, quelle est la bonne voie ; marchez-y ! »

« Et vous trouverez le repos de vos âmes ! »

Image is not available
Charles G. Finney

Charles G. Finney parle encore et n'a jamais cessé d'être en bénédiction à de nombreuses âmes. Son message se présente comme une réponse au besoin de réveil de beaucoup d'enfants de Dieu aujourd'hui.

Image is not available
William Bramwell

Cet homme de réveil fut un instrument richement béni par le Seigneur pour le salut et la sanctification de milliers d'âmes. Il a proclamé la possibilité de vivre une vie de sainteté.

Image is not available
Andrew Murray

Peu d'hommes ont jamais eu autant d'impact sur les âmes que ne le fut Andrew Murray. Il fut l'auteur le plus prolifique dans l’Église sur le sujet de la prière et de la Vie Intérieure, ayant publié 240 livres entre 1858 et 1917

« Placez-vous sur les chemins, regardez, demandez
quels sont les anciens sentiers, quelle est la bonne voie ; marchez-y ! »

« Et vous trouverez le repos de vos âmes ! »

Image is not available
T. Austin-Sparks

Un des outils primordial du ministère de Austin-Sparks était le magazine « A Witness and A Testimony ». C'est dans cette publication que beaucoup de ses messages était retranscrits avant d'être publiés en format de livres.

Image is not available
Aiden W. Tozer

Il laissa un vaste trésor de richesses spirituelles à lire, et mettre en pratique. Ses écrits sont aussi frais aujourd’hui que lorsqu'il les rédigea, ils exposent la faiblesse de l'Eglise et dénoncent les compromis.

Image is not available
Walter H. Beuttler

Lors du Réveil du campus en 1951, Dieu a appelé Beuttler à « aller enseigner toutes les nations », et pendant 22 ans il a voyagé dans le monde entier en tant que ministère de la parole de Dieu.

Slider
 livre or
 
« C'est à cause de la dureté de votre cœur que Moïse vous a permis de ...,
Au commencement, il n'en était pas ainsi (Matthieu 19:8). »
 
 
 
 
 

Une tentation

« Au commencement, il n’en était pas ainsi », cela veut dire que Dieu, à cause de la dureté de cœur de son peuple, a dû concéder de revenir sur certains éléments de Sa volonté ; avec comme conséquences, des difficultés inévitables. Ce texte fait mention du contexte du divorce mais ce cas n’est pas isolé, nous le retrouvons dans d’autres situations au cours des chapitres bibliques.

En 1 Samuel 8, les anciens d’Israël s’assemblèrent auprès de Samuel à Rama. Ils lui demandèrent un roi pour être comme toutes les nations. Deux choses sont clairement démontrées. La première c’est qu’en agissant ainsi, en imposant au Seigneur leur propre volonté, c’est une manière de Le rejeter. La deuxième, c’est que ce genre d’attitude engendre inévitablement un prix à payer (1 Samuel 8:10).

Je suis convaincu que le monde chrétien est atteint par ce même phénomène spirituel, par la même dureté de cœur. « A cause de la dureté de votre cœur... », comme Moïse, Jésus doit permettre beaucoup d’attitudes charnelles dans Son Eglise. Nous Lui demandons de consacrer nos systèmes religieux sans nous poser la question de savoir s’Il est foncièrement d’accord avec tout.

La démangeaison d’avoir, nous aussi, « un roi », nous a fait installer entre Jésus-Christ et nous, toutes sortes de préceptes religieux. Le vieil Adam a détrôné le nouveau... C’est notre orgueilleux « moi religieux » qui gouverne les choses spirituelles. C’est lui qui est venu s’immiscer entre Dieu et Son Église. Il est devenu notre roi, mais un souverain qui a son prix. Le véritable repos de l'âme nous a été ravi !

 

Des vases d’honneur

Tous ces hommes cités dans bible-foi.org ne sont rien par eux-mêmes. Ils n’auraient jamais accepté que je les mette à l’honneur de cette manière, parce qu’ils se savaient pécheurs, ils avaient compris qu’ils n’étaient que des serviteurs inutiles ; « ... nous sommes des serviteurs inutiles (Luc 17:10) » ; et que tout ce qui émanait de leur vie n’était qu’une action formidable du Saint-Esprit.

 

Une œuvre de Dieu fantastique s’est faite à travers eux parce qu’elle avait pu se faire au préalable, en eux. Ils ont souhaité être remplis du Saint-Esprit, non pour être heureux, mais pour satisfaire le cœur de leur Dieu. Ils ont été remplis du Saint-Esprit parce qu’ils se sont d’abord laisser vider d’eux-mêmes.

 

Leurs messages essentiels ?

Mourir à soi-même, renoncer à soi-même, perdre sa propre vie, découvrir la justification et la sanctification par la foi, et se consacrer corps et âmes à Jésus-Christ. Fuir le monde et ses convoitises et aimer participer aux souffrances de Christ. Christ avait pu opérer en eux une œuvre de circoncision précieuse, la séparation de l’âme de l’esprit ; œuvre permettant aux hommes de se dépouiller naturellement du vieil homme.

 

Leurs œuvres ?

Vivre l’enseignement avant de le donner, des réveils, des retours à Dieu inconditionnels, des âmes convaincues de justice et de péché, des vies sauvées de l’enfer. Ils ramènent aux « commencements » de Dieu, tous ceux et celles qui sont assoiffés de la vérité.

Afin que tous ces messages soient reçus de manière appropriée et portent les meilleurs fruits, je vous encourage à les lire dans un esprit de prière. Il vous sera très profitable de prier-lire tous les versets cités au cours de chaque article et de prier tout en progressant dans votre lecture. Lors de vos lectures, insistez auprès du Seigneur pour qu'Il vous révèle ce dont vous avez besoin spirituellement.

 

Revenir aux anciens sentiers

C’est revenir à la pensée de Dieu originelle, revenir aux origines. C’est laisser l’Esprit Saint soigner la dureté de notre cœur et retrouver ce qui était « au commencement. » Les anciens sentiers nous ramènent au centre du cœur de Dieu, ils nous réveillent de nos torpeurs spirituelles.

Retrouver son premier amour, pratiquer ses premières œuvres, être renouvelés dans l'esprit de notre intelligence, et revêtir l'homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité. Si nous pouvions saisir que les seules nouveautés dignes d’intérêt sont celles inspirées par l’Église apostolique des apôtres.

De nombreuses œuvres nouvelles sont apparues au fil du temps, certaines excellentes d’autres charnelles. Ces œuvres sont peut-être évangéliques, spirituelles, nombreuses, bonnes en apparence, mais le Seigneur souhaite nous voir revenir à nos premières œuvres, celles du commencement : « Mais ce que j'ai contre toi, c'est que tu as abandonné ton premier amour. Souviens-toi donc d'où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières œuvres ; sinon, je viendrai à toi, et j'ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes (Apocalypse 2:4). »

C’est enfin porter du fruit à la gloire de Dieu ; revenir « au commencement » de l’Eglise, à son fondement véritable, authentique : Le puissant feu purificateur de la pentecôte.
« Va, et crie aux oreilles de Jérusalem : Ainsi parle l’Éternel : Je me souviens de ton amour lorsque tu étais jeune, de ton affection lorsque tu étais fiancée, quand tu me suivais au désert, dans une terre inculte (Jérémie 2:2 ). »

Ami lecteur, n’oublie pas que tout commence à la croix. La révélation de l’œuvre de Christ te donnera le véritable repos de ton âme. C’est Lui le commencement et la fin …

Bonne lecture, et si tu as des questions concernant ta foi, contacte-nous !

 

Frédéric

 


folder download   Retrouvez tous ces enseignements en format PDF et EPUB !

 

 

 

X

Copie

Vous souhaitez copier cet article pour votre blog ? N’hésitez pas à nous contacter !