WilkersonChers saints, je vous en prie: si vous êtes pris dans une amertume entêtée alors que le fleuve coule autour de vous, ne vous permettez pas de continuer. Au lieu de cela, laissez Dieu remplir votre intérieur avec de l’eau vive. Vous ne le réalisez pas, mais un flot de révélation de notre Seigneur est en marche... UN MESSAGE SUR CE A QUOI RESSEMBLERA L’EGLISE JUSTE AVANT LA VENUE DU SEIGNEUR. Il fut donné au prophète Ezéchiel une vision incroyable. Les Ecritures nous disent que la main de dieu transporta Ezéchiel sur une montagne très élevée, où un homme lui est apparu, «un homme dont l’aspect était comme l’aspect du bronze» (Ezéchiel 40 v.3). Jean décrit une vision similaire d’un homme qui lui est apparu sur l’île de Patmos: «ses pieds étaient comme du bronze qui semblait rougi au four» (Apocalypse 1 v.15). Bien entendu, l’homme des deux passages n’est autre que Christ lui-même. Il conduit Ezéchiel à la porte de la maison de Dieu, où il donne au prophète l’incroyable vision. C’était une vision du futur du peuple de Dieu, révélant ce que le corps de Christ deviendrait alors que la fin des temps approcherait.

Ezéchiel écrit:
«Il me ramena vers l’entrée de la Maison. Et voici que de l’eau sortait sous le seuil de la Maison, à l’est, car la façade de la Maison était à l’est; l’eau descendait sous le côté droit de la Maison au sud de l’autel… Lorsque l’homme sortit vers l’est, il avait dans la main un cordeau et il mesura mille coudées; il me fit traverser l’eau, et j’avais de l’eau jusqu’aux chevilles. Il mesura encore mille coudées et me fit traverser l’eau, et j’avais de l’eau jusqu’aux genoux. Il mesura encore mille coudées et me fit traverser l’eau, et j’avais de l’eau jusqu’aux reins. Il mesura encore mille coudées; c’était un torrent que je ne pouvais traverser, car l’eau était si profonde qu’il fallait y nager; c’était un torrent qu’on ne pouvait traverser. Il me dit: As-tu vu, fils d’homme?… Sur le torrent, sur ses bords, de chaque côté, pousseront toutes sortes d’arbres fruitiers. Leur feuillage ne se flétrira point, et leurs fruits ne s’épuiseront pas, ils donneront des primeurs tous les mois, parce que ses eaux sortiront du sanctuaire. Leurs fruits serviront de nourriture, et leurs feuilles de remède» (Ezéchiel 47 v. 1, 3-6, 12).

Maintenant, les images d’eau dans la Bible représentent presque toujours l’Esprit de Dieu. Cette vision révèle clairement un puissant déversement du Saint Esprit dans les derniers jours. La vision était si forte, elle avait une telle ampleur, qu’Ezéchiel ne pouvait la comprendre. Il ne pouvait même pas donner une explication; tout ce qu’il pouvait faire, c’était de la rapporter. En fait, avant que la vision soit terminée, le Seigneur s’est arrêté et a demandé à Ezéchiel, «As-tu vu?» (47 v.6).

En fait, Dieu demandait à Ezéchiel, «As-tu saisi l’amplitude de ce que tu viens de voir? Es-tu capable de comprendre la puissance prophétique de cette vision? Vois-tu de quoi ces eaux jaillissantes parlent, comment elles indiquent la manière dont toutes choses termineront? Dis-moi, Ezéchiel, vois-tu dans cette vision la gloire de la venue de Seigneur? Je sais que cette révélation est merveilleuse et époustouflante pour toi. Mais je ne veux pas que tu rates sa vraie signification.»

En relisant ce passage, le Saint-Esprit m’a arrêté à ce même verset où il a arrêté Ezéchiel. Et il m’a posé la même question qu’il a posé au prophète de l’Ancien Testament: «David, comprends-tu que c’est une grande prophétie, directement du trône du Père? Comprends-tu comment elle décrit l’Eglise dans ces derniers jours? Saisis-tu la signification du torrent?»

La vision a du étonner Ezéchiel. Bien que les Ecritures ne le mentionnent pas spécifiquement, je suis persuadé que le prophète n’a pas compris ce qu’il voyait. Tous les prophètes de l’Ancien Testament ont eu une vision limitée du Christ. Jésus lui-même nous dit, «En vérité, je vous le dis, beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous regardez, et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu. Vous donc, écoutez…» (Matthieu 13 v.17-18).
Notez ces trois derniers mots: «Vous donc, écoutez.» Christ nous dit, «Ne manque pas cela. Sois sûr que tu vois bien ce qui t’est révélé.»

Justement, que révèle le Seigneur dans cette vision?
Il va arriver une effusion grandissante du Saint Esprit.

C’est ce qui fut montré à Ezéchiel: Dans les derniers temps, l’église de Christ sera plus glorieuse, plus victorieuse, que dans toute son histoire. Le vrai corps de Christ ne va pas faiblir ni ne sera piétiné. Il ne va pas diminuer en nombre, ou diminuer en puissance ou en autorité spirituelle. Non, son église ira auréolée de gloire et de force. Et elle se réjouira des révélations de plus en plus complètes de Jésus que personne n’aura encore eu.

Ezéchiel écrit, «Les poissons de la Grande Mer seront très nombreux» (Ezéchiel 47 v.10). Comprenez-vous ce qui est dit ici? Un corps de croyants qui va nager dans le torrent de la présence du Seigneur s’avance. Et Sa présence au milieu de son peuple va grandir jusqu’à l toute fin. Tristement, j’ai remarqué une terrible tendance au sein des églises et des groupes de chrétiens ses derniers temps. Certains groupes limitent leur vision de Dieu à leur seul groupe, ou à leur région. Souvent leur attitude est:
«Nous somme le nouveau mouvement de Dieu. Ce qu’Il va commencer dans les derniers jours va naître ici, au milieu de nous. Et cela s’étendra au corps. Donc, vous feriez mieux de nous rejoindre, car nous avons la vision. Nous sommes le centre de la chose nouvelle que Dieu est en train de faire sur la terre en ce moment. Et Il tisse son réseau à partir de nous.»

Cette attitude n’est pas seulement égocentrique, mais elle limite Dieu. De plus, comme beaucoup de dénominations ont fait pendant plusieurs siècles, elle retarde Son action. Ces groupes donnent l’impression d’être les seuls représentants du mouvement de Dieu sur terre. Et aujourd’hui, tragiquement, l’histoire se répète. En fait, je vois une vieille fausse doctrine qui ressurgie aujourd’hui. En deux mots, elle dit, «Dieu n’a qu’une église dans une ville ou une région donnée. Et il ne peut y avoir qu’une autorité spirituelle qui dirige cette zone.» Ceux qui soutiennent cette affreuse doctrine nomment des apôtres et des responsables pour ‘diriger’ ces zones. Je connais quelques uns de ces apôtres et prophètes auto-nommés dans la ville de New York. Ils croient qu’ils sont les seuls à avoir l’autorité sur le domaine spirituel ici.

Il y a cependant une autre façon dont l’église se limite aujourd’hui. Elle s’occupe de l’église du premier siècle, des premiers apôtres, comme si ces croyants anciens avaient une meilleure révélation sur ce que devrait être le corps de Christ. Ces groupes investissent leurs études, énergies et dévotions pour essayer d’imiter ou de retrouver les méthodes de la toute première église. Mais le Seigneur ne veut pas nécessairement que nous retournions aux façons de la première église. La vérité est qu’Il a planifié quelque chose de meilleur pour son peuple dans ses derniers temps. Pourquoi devrions-nous retourner au filet d’eau de l’église primitive, alors qu’Il nous a donné un torrent dans lequel «il faut nager»?

C’est exactement ce que le Seigneur nous montre dans la vision d’Ezéchiel sur la crue:
«Il mesura mille coudées; il me fit traverser l’eau, et j’avais de l’eau jusqu’aux chevilles? IL mesura encore mille coudées et me fit traverser l’eau, et j’avais de l’eau jusqu’aux genoux. Il mesura encore mille coudées et me fit traverser, et j’avais de l’eau jusqu’aux reins» (Ezéchiel 47 v.3-4).

Ezéchiel parle ici d’une montée du Saint-Esprit. Dans les derniers jours, la présence de Dieu va s’intensifier au milieu de Son peuple. Le bourgeon et la fondation de ce torrent, c’est la Croix. Nous avons une image littérale de cela dans le verset suivant: «Un des soldats lui perça le côté avec une lance, et aussitôt, il sortit de l’eau et du sang» (Jean 19 v.34).

Cette petite mesure d’eau et la mesure qu’Ezéchiel a vue alors que la vision s’ouvrait à lui. Alors qu’il regardait la Maison de Dieu, il a vu qu’un filet d’eau sortait «sous le seuil de la Maison à l’est…l’eau descendait sous le côté droit…au sud de l’autel…l’eau coulait» (Ezéchiel 47 v.1-2).
La croissance de ce flot est l’image de la Pentecôte, quand le Saint-Esprit a été donné aux disciples. Avec ce cadeau de l’Esprit, les disciples de Christ ont eu la promesse que l’Esprit serait un torrent de vie qui naîtrait en eux. Et ce torrent coulerait dans le monde entier.

«Celui qui croit en moi, des fleuves de vie couleront de son sein, comme dit l’Ecriture. Il dit cela de l’Esprit qu’allaient recevoir ceux qui croiraient en Lui…» (Jean 7 v38-39).
Laissez-moi vous demander: Saisissez-vous cela? Si ce torrent d’eau vive est le Saint-Esprit, alors la Pentecôte, avec toute la gloire et la manifestation de la présence de Dieu, était juste le commencement du filet d’eau. Le flot venant de la Maison de Dieu devrait devenir de plus en plus important. Il devrait s’étendre en largeur, en profondeur, en volume, en puissance et en restauration de la gloire. L’histoire de l’église le prouve.

A la Pentecôte – le vrai commencement des derniers jours – Pierre annonçait que cette eau coulait, comme le Seigneur l’avait promis. A ce moment, Pierre et les autres 120 disciples n’avait de cette eau que jusqu’aux chevilles. Mais dans l’année qui a suivi, le montant a augmenté. Dans les premiers siècles de l’église existante, le peuple de Dieu a été persécuté. Puis, quand l’empereur Constantine est arrivé au pouvoir, il a ouvert les prisons et les mines de sel, et a libéré tous les ministères et croyants qui avaient été enchaînés. Il a également proclamé le christianisme religion officielle de l’empire.
Cependant, le fait est que c’est durant ces années de persécution que l’église a le plus grandi. L’eau a commencé à grossir son flot. Ces saints ont merveilleusement grandi dans leur connaissance et révélation de Christ. Ils ont aimé l’eau jusqu’aux genoux.

"Martin Luther était encore un autre canal qui a conduit le corps de Christ dans un nouveau flot de foi. L’eau qui coulait pendant la Réforme est montée jusqu’aux reins du peuple de Dieu, alors que les croyants grandissaient dans une plus grande révélation de la Croix et gagnaient une connaissance plus profonde de la puissance et de la gloire de Christ."

Je me réjouis en imaginant ces jours. Comme cela a dû être merveilleux de voir des masses de gens se faire baptiser, venant à la révélation du salut par la foi. Cela devait être une belle que d’assister aux multitudes de croyants remplis de zèle pour la Maison de Dieu, se ruant dans les cathédrales pour faire tomber les idoles et les gravures qu’ils avaient priées auparavant. Ils connaissaient alors la joie et la vie du flot de Dieu pour eux.

 Le torrent de vie va atteindre son point culminant juste avant la venue du Seigneur.

Cela a été annoncé dans la vision d’Ezéchiel. Dieu a amené le prophète pour un voyage merveilleux. Portant un cordeau, le Seigneur mesura mille coudées, ce qui correspond à un tiers de mile. A cette distance, le Seigneur et Ezéchiel commencèrent à marcher dans l’eau. Le fleuve à ce point là était à la hauteur des chevilles.

Ezéchiel témoigne, «Il me fit traverser l’eau» (Ezéchiel 47 v.3). Et le Seigneur continue de pousser le prophète en avant, plus profond et plus loin dans l’eau. Après mille autres coudées, l’eau arrivait aux genoux. Et elle continuait à monter.
Voyez-vous ce qui arrive ici? Ezéchiel était en train de marcher dans le futur, dans notre temps. Les chrétiens d’aujourd’hui vivent dans les milles dernières coudées de cette vision. Nous sommes dans la dernière partie mesurée de l’eau. Et Ezéchiel dit que lorsqu’il attendait sur la rive de cette dernière partie, l’eau était trop profonde pour lui, la masse trop importante. «Je ne pouvais traverser, car l’eau était si profonde qu’il fallait y nager» (47 v.5). En résumé il nous dit, «L’eau était au-dessus de ma tête.»

Je peux seulement imaginer la surprise de cet homme quand le Seigneur lui a demandé, «Ezéchiel, quelle est cette mer qui s’est levée? Si cette rivière représente la puissance de la vie et de la résurrection, qui sont ceux qui vont nager dans une telle gloire pour être bénis?»
Peut-être avez-vous expérimenté abondamment la présence de Jésus. Vous frissonnez peut-être de joie par votre révélation actuelle de Jésus. Cependant, je vous le dis, vous n’avez rien vu en comparaison de la croissance de la révélation qui va arriver pour les justes. Christ va ouvrir nos yeux et apparaître merveilleusement au milieu de nous. Il se manifestera lui-même à nous, répandant sur nous, autant qu’il nous est possible de le supporter sans devenir des corps glorifiés, sa vie.

Le prophète Esaïe a eu un aperçu de la même rivière qui est apparue dans la vision d’Ezéchiel. Cependant Esaïe a vu plus. En accord avec le prophète, dans les derniers jours le peuple de Dieu jouira d’une grande protection contre les attaques sataniques: «Les navires à rames ne pénètrent pas, aucun vaisseau magnifique ne traverse» (Esaïe 33 v.21). Esaïe parle ici d’un navire qui a pour fonction de surveiller. Il nous donne une image de l’ennemi, le diable, alors qu’il essaye de lancer une attaque sur tous ceux qui nagent dans les grandes eaux. C’est une image de confusion totale.

Satan hurle des ordres à son équipage, «Fermez les écoutilles. Hissez les voiles. Fortifiez le mât.» Mais rien ne fonctionne. Lui et ses matelots démoniaques ne peuvent même pas déployer les voiles pour déclencher leur guerre. Dans le même temps, tous les rameurs sont assis dans une grande confusion.
Dieu rend cette situation claire pour nous dans ce passage: ses eaux vives sont une limite pour Satan. Comme le psalmiste en témoigne, «Qu’ils soient honteux et confus, ceux qui en veulent à ma vie! Qu’ils reculent et rougissent, ceux qui méditent mon malheur!…Que l’ange de l’Eternel les chasse…Que l’ange de l’Eternel les poursuive» (Psaume 35 v.4-6).

Un temps vient où un nombre sans précédent revivra de sa mort spirituelle.

«Tout être vivant qui se meut vivra partout où le torrent arrivera» (Ezéchiel 47 v.9). Quand Ezéchiel retourna sur la rive, il resta étonné. Alors qu’il regardait en arrière, il vit beaucoup d’arbres des deux côtés du torrent. Ces arbres avaient pris vie avec le torrent. Ils portaient des feuilles qui ne pouvaient se flétrir, et leurs fruits apportaient une merveilleuse guérison. La vie a jailli partout dans ces grands arbres droits et porteurs de fruits.

Oui, ce torrent de Dieu apportera la vie partout où il ira. Cependant, dans ces derniers jours, nous allons également voir un courant de mort en parallèle:
• Le Sida est devenu un océan de destruction dans notre temps, une Mer Morte moderne. Les multitudes meurent de cette horrible maladie.
• L’amour de beaucoup s’éteindra. En accord avec Jésus, «L’amour de beaucoup se refroidira» (Matthieu 24 v.12).
• Paul ajoute que les moqueurs arriveront, tournant en dérision le message du prochain retour de Christ. Ils détruiront l’attente pleine d’espoir des saints. Leur moquerie causera la mort de la moralité et l’abondance du péché.
• Les faux prophètes répandront leurs doctrines de mort. «Mais les hommes méchants et imposteurs avanceront toujours plus dans le mal, égarant les autres et égarés eux-mêmes» 2 Timothée 3 v.13). Même maintenant, la mort spirituelle s’est répandue sur l’église apostate.

Cependant, au sein de toute cette mort et destruction que nous voyons arriver, j’entends la prophétie du Seigneur raisonner dans mon âme: «Mon torrent va augmenter. Et toutes choses vivront où coulera mon torrent». Jusqu’à il y a quelques années, l’église en Chine était mourante. L’ennemi avait conduit les croyants sous terre, et pendant des années aucun mot n’est sorti de ce pays mentionnant l’action de Dieu. Les Chrétiens de l’ouest n’avaient aucune idée de la manière dont l’église en Chine survivait.

Mais, merci Seigneur, le torrent ne pouvait pas être arrêté. Il grandissait à chaque fois que nous à l’ouest nous inquiétions de nos frères et sœurs chinois. Aujourd’hui, nous savons que des millions de croyants nagent dans le torrent de la vie de Dieu. Comme le Seigneur l’a déclaré, «Tout vivra où le torrent passera.»

Cette rivière coule au niveau de la marée haute au travers de l’Europe de l’Est. Il y a juste 15 ans, qui aurait pu imaginer qu’elle coulerait librement et ouvertement en Roumanie, Pologne, Hongrie, Allemagne de l’Est, Tchécoslovaquie, et même dans la forteresse de Russie? La vie en Christ est naissante dans toutes ces nations, et dans les autres autour du monde. Après l’attaque terroriste du 11 septembre 2001, beaucoup de New-yorkais ont considérés le fait de quitter la ville. Mais, le Saint-Esprit a creusé un profond puits d’eau jaillissante, et le torrent monte plus haut et plus haut. Jésus révèle sa sainteté de la fin de cette grande cité à une autre.

Le département théâtral ne peut garder le torrent de Dieu en dehors de son territoire. Wall Street ne peut repousser sa marée montante. Les homosexuels radicaux ne peuvent le contenir à l’extérieur de Greenwich village. Les pro-avortements ne peuvent l’empêcher de couler du cœur des femmes enceintes désespérées. L’Hôtel de Ville ne peut ralentir son avancée. Les Rabbins et les Imams ne peuvent garder ce torrent hors de leurs synagogues et mosquées. Le torrent avance, avance, et tout prend vie sur son passage.

Laissez-moi-vous demander: Qu’en est-il de votre maison? Est-ce que la confusion règne dans votre famille? Assistez-vous aux ravages de la mort chez vos bien-aimés? Tout vous parait-il sans espoir? Cramponnez vous à cette promesse de notre Seigneur béni: «Ils seront guéri, et tout vivra sur le passage du torrent.»

Je ne sais pas comment le Seigneur accomplira tout cela. Mais s’il dit que la rivière va monter et apporter la vie à tout ce qu’elle touchera, je le crois. Après tout, Dieu, du jour au lendemain a balayé le communisme – le mouvement global le plus écrasant du siècle dernier – en Russie, en Europe de l’Est et en Allemagne de l’Est. Ne pourra t-il pas faire cela également?

Au milieu de toutes les guérisons et du réveil, certains seront laissés de côté. Les personnes en dehors de cet extraordinaire torrent seront «abandonnées au sel». «Ses marais et ses lagunes ne seront pas assainis, ils seront abandonnés au sel» (Ezéchiel 47 v.11).
Ezéchiel décrit une flaque de boue, pleine de saleté et de fange. Alors que le torrent coule sur ses marécages, personne n’est guéri. Finalement, le torrent passera complètement par dessus eux, les laissant si secs qu’ils se changeront en sel.

"Dans l’Ancien Testament, le sel est un symbole de rébellion et d’aridité. Le marécage de sel que décrit Ezéchiel ici représente ceux du peuple de Dieu qui ressentent profondément les choses mais qui ne changent pas. Ces personnes peuvent pleurer sur le péché et la mort, mais ils n’obéissent pas à la Parole de Dieu pour rechercher Sa vie. Ils peuvent faire des promesses et prendre des résolutions pour changer, mais sans les suivre. Esaïe fait écho à cela lorsqu’il écrit, «Mais les méchants sont comme la mer agitée qui ne peut se calmer, et dont les eaux agitent la vase et le limon» (Esaïe 57 v.20). Ne vous méprenez pas: ces gens confessent ouvertement être Chrétiens. Et ils ont été inondés de reproches divins. Le Saint-Esprit a sondé les profondeurs de leur âme et les a recherchés. Mais ils sont restés inchangés. Ils se sont tenus dans le torrent de vie, mais ne lui ont pas permis de toucher leur fort intérieur."

Comme résultat, la vie de Jésus ne naît pas d’eux. A la place, de leur sein coule un courant régulier de commérages boueux, de flatteries non sincères, de mensonges et de distorsions. Ces personnes ne sont pas porteuses de vie. Au contraire, tout autour d’eux est atteint par les querelles et l’amertume. Ils se complaisent dans la pitié de soi. Ils se plaignent constamment et questionnent le travail de Dieu chez les autres. Ils proclament la vie, mais ils végètent dans la saleté. Ceux sont de faux spirituels, répandant la mort tout autour d’eux. Dans les mots de Pierre, ils sont devenus des «fontaines sans eau» (2 Pierre 2 v.17). Et, suivant Ezéchiel, une sentence de mort a été prononcée sur eux: «Ils seront abandonnés au sel.» C’est une malédiction de sécheresse, les reléguant à une vie sans fruit, à être totalement inutile. Ils restent cependant fermes dans leur rébellion, remplis d’une fierté destructive.

Tragiquement, Dieu détournera le flot du torrent afin qu’il passe autour d’eux. Finalement ils deviendront aveugle, insensible au danger dans lequel ils se sont mis. Et, alors que le Saint-Esprit se retire d’eux, ils seront laissés déçus, pleurant, «Paix, paix» quand la destruction tombera tout autour d’eux. Ezéchiel a dû être incrédule devant cette scène de mort. Il voyait la vie naissante partout où passait le torrent, mais les lieux de mort restaient arides et blancs par la sécheresse.

Je vous le demande, comment un disciple de Christ peut arriver à une telle situation? Comment un serviteur peut-il être si vide, sec et coupé de la vie donnée par le fleuve? Pierre explique:
«Ils recherchent les plaisirs charnels… Présomptueux, arrogants, ils ne craignent pas d’injurier les gloires… ils injurient ce qu’ils ignorent… ils s’engagent de nouveau [dans les souillures du monde] et sont vaincus par elles… ils se détournent du saint commandement qui leur avait été donné» (2 Pierre 2 v.10-21).

Pour moi, la partie la plus triste de cette tragédie est que ces fontaines sèches étaient autrefois des fontaines d’eau vive. Leur vie amenait puissamment guérison et bénédictions. Mais aujourd’hui, ils vomissent la rancune, la haine et la mort.
Chers saints, je vous en prie: si vous êtes pris dans une amertume entêtée alors que le fleuve coule autour de vous, ne vous permettez pas de continuer. Au lieu de cela, laissez Dieu remplir votre intérieur avec de l’eau vive. Vous ne le réalisez pas, mais un flot de révélation de notre Seigneur est en marche. Et il ne s’arrêtera pas pour satisfaire la chair.

Donc, comprenez-vous l’amplitude de la vision donnée à Ezéchiel? Les prophètes de l’Ancien Testament ne pouvaient me voir. Mais, au travers de son Saint-Esprit, Dieu nous a donné des yeux pour regarder son incroyable excès. Voilà ce qui arrive: une un fleuve de vie arrive !

 

David Wilkerson

 

Sources/infos

*** L'article de David Wilkerson a été écrit en 2002 ! (1 an après le 11 sept).

David Wilkerson

img2David Wilkerson, ses messages sont puissants, décapants, sans compromission, et c'est pourquoi beaucoup aujourd'hui ne l'aiment pas et l'accusent d'être un "prophète de malheur". L'Eglise devrait prendre au sérieux ses avertissements sur la dépression économique qui vient ainsi que sur les catastrophes mondiales que l'on pressent déjà venir. Leonard Ravenhill déclarait à son propos : "On me pose souvent la question suivante: David Wilkerson est-il un prophète? Eh bien, pas selon la classification de l'Ancien Testament, mais il en est sûrement un dans le cadre du Nouveauimg1 Testament.

Je soutiens que Dieu l'a établi comme sentinelle sur notre nation (les Etats-Unis). "David" voit l'Eglise de Jésus-Christ blessée, violée et pillée; il sonne la trompette de Dieu pour nous faire voir le péché et l'incrédulité qui ont provoqué cette situation.(...) Un jour, je l'ai vu entrer dans mon bureau en chancelant; ses lèvres tremblaient et les larmes remplissaient ses yeux pendant qu'il me disait: 'Len, c'est à peine si j'ose mettre sur papier et publier le message que le Seigneur m'a donné'. Il l'a fait quand même, et je dois dire que j'en suis extrêmement heureux." Avec ses cheveux grisonnants, David Wilkerson est un homme de Dieu désespéramment brisé par la condition de l'Eglise.

Le message qu'il nous livre ces dernières années est celui d'un appel à la sainteté et à la prière d'agonie en faveur d'un monde mourant. Ceux qui recherchent réellement le Seigneur reconnaîtront dans ce serviteur la voix de Dieu, du Père pleurant sur un monde en flammes et sur Son Eglise dévastée par la désolation. Aurons-nous des oreilles et un coeur pour entendre les pleurs de Jésus et Lui dire, à notre tour : "Seigneur Jésus, fais de moi un homme, une femme qui pleure" ?
Source: http://sentinellenehemie.free.fr

Photos/livres

livre1

  livre2   livre3   livre4   livre5   livres6   livre7

 

 

 

  • Aucun commentaire trouvé

Ajouter vos commentaires

Vous pouvez commenter cet article

0 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir plus de 25 caractères
conditions d'utilisation.
X

Copie

Vous souhaitez copier cet article pour votre blog ? N’hésitez pas à nous contacter !