WilkersonNous entendons beaucoup parler en ce moment de la guerre contre le terrorisme. Nous entendons parler d’une guerre appelée jihad, une guerre en Palestine, des menaces de guerre de la part de la Corée du Nord. Jamais dans l’histoire il n’y a eu tant de guerres sur toute la terre. Et nous sommes amplement informés de ces conflits à cause de la communication instantanée que nous avons maintenant. Pratiquement immédiatement nous recevons des nouvelles de bombardements, d’embuscades, de nombres de morts. Je suis convaincu que ce sont là les guerres et les bruits de guerre dont Jésus parlait. Et comme Jésus l’a prophétisé, les gens ont des crises cardiaques causées par la peur. Les guerres que nous voyons causent la terreur sur toute la terre. Pourtant ces guerres ne sont que des escarmouches mineures. Elles ne sont que les symptômes d’une guerre beaucoup plus grande. Voyez-vous, en fait il n’y a qu’une seule et grande guerre en ce moment. Et cette « guerre-par-dessus-toutes-les-autres guerres » a lieu dans le ciel. C’est une guerre entre Dieu et le diable.

" Les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, revêtues d’un fin lin, blanc, pur. De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations ; il les paîtra avec une verge de fer ; et il foulera la cuve du vin de l’ardente colère du Dieu tout-puissant. Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit : ROI DES ROIS ET SEIGNEUR DES SEIGNEURS... " Si vous pensez que le diable est en train de gagner, attendez un moment. Message apporté le 3 novembre 2003 « Il y eut guerre dans le ciel » Apocalypse 12 :7.

Cette guerre a été déclarée il y a un temps infini. Apocalypse nous dit, « Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon et ses anges combattirent » (12 :7). Le dragon représente Satan et tous les anges déchus qu’il a trompés. Pendant qu’il était au ciel, Lucifer a rassemblé ces foules angéliques pour les lever contre Dieu. Il voulait usurper l’autorité de Dieu et prendre son trône.
Mais le diable a perdu cette première bataille. « Mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel. » (12 :8). Dieu a dit à Satan, « Il n’y a pas de place pour toi ici dans ma présence ». Et il l’a jeté hors du paradis, lui et les anges qui s’étaient rebellés avec lui. Ils ont été plongés dans un monde dont la Bible dit qu’il était vide et sans forme.

Satan avait déjà trompé ces anges qui l’avaient suivi. Et quand Dieu a créé l’humanité, Satan a pris la décision de la tromper aussi. S’il ne pouvait pas être Dieu, il prendrait sa revanche en détruisant la progéniture de Dieu. Alors il a commencé cette guerre dans le jardin d’Eden, contre le premier homme et la première femme.
Satan a d’abord tenté Eve, ensuite Adam. Et lorsqu’il a provoqué leur chute, il semblait avoir remporté une grande victoire. Le paradis était maintenant fermé aux hommes. Satan et ses foules ont dû se réjouir avec malveillance de cette victoire. Et la bataille qu’ils avaient livrée était une déclaration de guerre contre Dieu et toute sa progéniture. Une guerre se déroule encore dans le ciel. Pourtant Satan ne combat pas depuis le ciel, ni depuis l’enfer. Non, Satan est tombé dans le vide sans forme à partir duquel Dieu créa la terre. Et une fois que Dieu a créé l’homme pour qu’il habite sur terre, Satan a établi son pouvoir là.

L’Ecriture dit ceci très clairement : « Et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel » (12 :8). « Quand le dragon vit qu’il avait été précipité sur la terre » (12 :13). « Malheur aux habitants de la terre et de la mer ! Car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère » (12 :12).

La révolte de Satan n’a pas pris Dieu par surprise.

Même avant la fondation du monde, Dieu avait conçu une stratégie pour mettre le diable en déroute. Le Seigneur allait créer l'homme à Son image. Il permettrait à l’homme d’avoir sa propre volonté. Donc l’homme serait mis à l’épreuve. En fait il serait placé au beau milieu du champ de bataille, près de la structure du pouvoir même de Satan. L’homme a échoué au premier test, dans la bataille que Satan a gagné en Eden. Et à partir de ce moment-là, le diable a continué de tromper l’homme. Au temps de Noé, Satan a réussi à tromper le monde entier. De toute la population terrestre, seules huit âmes ont été sauvées. Ceci a duré pendant des siècles, Satan a trompé des nations entières. Il avait le pouvoir sur l’Egypte ancienne, sur Sodome et Gomorrhe, et pendant un certain temps même sur le peuple choisi de Dieu, Israël. En fait, c’est décourageant de lire l’histoire d’Israël dans cette guerre entre Dieu et Satan.

Dès l’instant où Dieu a placé sa main sur Israël, le diable s’en est aperçu. Le Seigneur a accompli des œuvres surnaturelles pour son peuple, les a délivrés par des miracles, leur a donné de grandes révélations de son amour. Pourtant, pendant les quarante années après l’exode, Satan a fomenté la rébellion, l’idolâtrie et la sensualité en Israël. Il a amené parmi eux des prostituées, des homosexuels, des prophètes possédés du démon. Finalement, lorsque le temps est venu d’entrer dans la terre promise, seuls deux Israélites qui avaient quitté l’Egypte ont échappé à sa tromperie, Josué et Caleb.

Une fois de plus, Satan a dû se réjouir. Il semblait que toutes les batailles lui étaient favorables. Il continua de remporter des victoires par la tromperie démoniaque. Il s’abattit sur toutes les nations qui entouraient Israël : les Babyloniens, les Philistins, les Moabites, les Hittites, les Cananéens et les royaumes du nord. Finalement, Satan visa les enfants d’Israël qui avaient survécu.

Ces Israélites étaient entrés dans Canaan avec Josué après que leurs parents soient morts dans le désert. C’était comme l’aurore d’un nouveau jour pour le peuple de Dieu. Mais Satan a attaqué cette génération avec des tromperies encore plus grandes. Il amena l’idolâtrie, la fornication et les faux prophètes. Il introduisit le culte démoniaque à Baal, à Astarté et à Moloch. L’Ecriture nous présente cette génération comme étant constamment en train d’adorer des idoles sur les « hauts lieux ». Et ils rejetèrent continuellement le Saint d’Israël.

Je trouve que ce chapitre de l’histoire d’Israël est complètement déconcertant. Pensez un peu : ces gens avaient vu leurs parents succomber sous le jugement dans le désert. Ils avaient vu leurs parents et grands-parents mourir d’horrible mort. En fait, durant quarante ans, cette jeune génération était allée d’enterrement en enterrement, ensevelissant leurs ancêtres à droite et à gauche. Pourtant, après avoir été témoins de toutes ces choses, ils se sont tout de même tournés vers le culte démoniaque des idoles.

Pendant les siècles qui ont suivi, Satan a remporté victoire après victoire sur la progéniture de Dieu. Il a possédé les rois d’Israël, d’Achab à Jéroboam, puis à Manassé, des hommes méchants qui versèrent librement le sang innocent. Enfin, le dernier chapitre des Juges révèle jusqu’où le peuple de Dieu s’était abaissé. Juges 21 est le récit atroce et épouvantable de comment une bande d’homosexuels fous a sodomisé la concubine d’un prêtre et l’a laissée pour morte. Quand le prêtre l’a trouvée, il a découpé le corps et envoyé les morceaux aux douze tribus d’Israël. Cet incident s’est terminé en guerre civile parmi le peuple de Dieu sur la question des droits homosexuels. Des milliers d’Israélites furent tués.

Le livre des Juges se termine sur ces paroles affreuses qui donnent le frisson : « En ce temps-là, il n’y avait point de roi en Israël. Chacun faisait ce qui lui semblait bon » (Juges 21 :25).
Je vous le dis, ceci est le dessein de Satan pour chaque génération. Il a réussi à faire tomber toute véritable adoration en Israël. A la fin du livre des Juges, les hommes, les femmes et les enfants faisaient ce qui leur semblait bon. Et c’est exactement ce que Satan est en train d’accomplir en ce moment, dans notre génération. Il essaie de rendre la Bible illégale, la faisant paraître complètement caduque. Chacun est encouragé à interpréter la Parole de Dieu à sa façon. C’est une tromperie qui vient directement de l’enfer.
La vérité c’est qu’il y avait un roi en Israël à la fin des Juges. Ce roi était Satan. Il dominait non seulement le monde païen mais aussi la nation choisie par Dieu. A ce moment-là, il semblait que le diable avait gagné toute la bataille. Lui et ses démons semblaient invincibles dans leur combat contre le ciel.

Dieu était patient car il avait une stratégie pour une victoire totale.

Le Seigneur n’était pas inquiété par les victoires de Satan. Oui, il était affligé de voir la descente continuelle de son peuple dans le péché et la mort. Mais Dieu avait déjà un plan de guerre en marche. Finalement, « quand les temps furent accomplis », Dieu envoya son Fils sur le champ de bataille. Voici Dieu incarné, qui entrait lui-même dans la bataille. Le Seigneur déclarait, « Le combat a changé maintenant. Je prends les commandes. Satan ne gagnera plus. C’est le commencement de la fin de la guerre dans le ciel et la victoire est à moi. »

" Alors Dieu a averti Satan en disant, « Je vais lever une armée et mon Fils en sera le capitaine. Il va avoir une église qui sera une épouse sans péché, irréprochable, sans tache et sainte. Cette église sera bâtie sur un seul fondement : Jésus Christ, le Fils de Dieu. "

Lorsque la naissance de Jésus a eu lieu à Bethlehem, des frissons d’horreur ont parcouru le camp de Satan. Tous les démons ont crié, « C’est le Fils de Dieu ! Il va enlever tout notre pouvoir et notre domination. Il va gouverner et régner comme roi. Nous n’avons pas pu vaincre Dieu dans le ciel. Comment pouvons-nous gagner cette bataille contre son Fils ? Il faut le tuer dans son berceau. » Comme les émissaires du diable ont essayé de détruire le Christ enfant ! L’Ecriture dit que tout enfant mâle en dessous d’un certain âge dans toute cette région, fut massacré ; et tout cela dans la tentative de tuer Jésus. Mais ceci était une bataille que Satan ne pouvait gagner. Dieu allait l’emporter.

Au temps choisi par Dieu, il planta une croix au beau milieu du champ de bataille, et sur cette croix, il mit son Fils. Le sang de Jésus se répandit sur le champ de bataille. Et goutte par goutte il forma un fleuve puissant et purifiant, suffisamment fort pour laver tous les péchés de l’humanité.
A ce moment là, Jésus poussa un cri qui retentit à travers toute la création : « Tout est accompli ». Quant Satan et ses démons entendirent cela, ils tremblèrent et frémirent. Ils réalisèrent que tout était fini. Ils ont dû hurler, « Nous sommes perdus ! Le Fils de Dieu nous a foulés aux pieds. Il nous a livrés à la honte. Il nous a volé tout le pouvoir que nous avions sur les gens. Nous ne pouvons plus retenir ceux qui sont sous son sang. »

Trois jours plus tard, on entendit un autre cri puissant : « Christ est ressuscité ! » Ce fut l’heure la plus sombre pour Satan. En un instant, la guerre avait soudainement changé. L’apocalypse le décrit ainsi :
« Et j’entendis dans le ciel une voix forte qui disait : maintenant le salut est arrivé, et la puissance, et le règne de notre Dieu, et l’autorité de son Christ ; car il a été précipité, l’accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit. Ils l’ont vaincu à cause du sang de l’agneau et à cause de la parole de leur témoignage » (Apocalypse 12 :10-11).

Quelle était la puissance que Satan a perdue en cet instant ? C’était la capacité d’accuser toute personne qui avait été purifiée par le sang de Jésus. Le diable ne pouvait plus retenir un croyant dans les chaînes de la culpabilité, de la peur et de la condamnation. Il a été dépouillé de son pouvoir de tromper ou de détruire ceux qui vivent par la foi dans le sacrifice de Jésus. Il n’avait plus la domination sur ceux qui font confiance à Jésus.
Dieu faisait une déclaration officielle à tous ceux qui croiraient en son Fils : « Vous avez été libérés. La puissance du diable ne peut pas vous retenir si vous vous confiez dans le pouvoir du sang de Jésus Christ. Il n’y a aucune puissance sous le ciel qui peut vous abattre. »

Maintenant il y avait deux royaumes.

Premièrement il y avait le royaume de Dieu et de son Fils, Christ. Et deuxièmement, il y avait le royaume de Satan et de ses anges déchus. L’un des royaumes était le royaume de la lumière, l’autre celui des ténèbres. Nous avons déjà vu comment le diable a essayé de voler le royaume du ciel tout au long de l’histoire. Il avait remporté des victoires du temps de Noé, sur Israël pendant ses années dans le désert et du temps des Juges. Mais Christ a vaincu par dessus tout.

C’est ici que nous retournons à Apocalypse 12 :12 : « Malheur aux habitants de la terre et de la mer ! Car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère, sachant qu’il a peu de temps. » Ce « peu de temps » a commencé au calvaire. Depuis ce temps-là, Satan est devenu de plus en plus furieux et il est encore plus courroucé à mesure que le temps de son jugement se rapproche.

Quelques versets plus loin, une femme est mentionnée : « Et, de sa bouche, le serpent lança de l’eau comme un fleuve derrière la femme, afin de l’entraîner par le fleuve » (12 :15). Je crois que cette femme est l’épouse de Christ, le reste vainqueur. L’Ecriture nous dit que ce reste sera composé d’une foule immense que personne ne peut dénombrer. Il inclura toute personne, qui, tout au long de l’histoire, a fait de Jésus son Seigneur.

Ensuite nous lisons, « Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s’en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus. » (12 :17). Oui, Satan est furieux contre tout croyant. Mais s’il ose nous toucher, il touche la prunelle de l’œil de Dieu.
Ce que nous voyons arriver dans le monde en ce moment, c’est le dernier et ultime effort de Satan pour détruire l’épouse de Christ. Le diable a lancé un cri de guerre totale. Et il sort tout ce qui est dans son arsenal pour essayer de faire tomber les élus de Dieu.

L’Ecriture appelle l’assaut de Satan.

« Un fleuve qui sort de sa bouche ». Ce fleuve est un fleuve d’iniquité. Satan l’a envoyé contre la femme pour essayer de l’emporter loin de la protection du sang de Christ. Jésus a prévenu que dans les derniers jours l’iniquité abonderait. Et à cause de ce flot d’iniquité, l’amour de beaucoup de croyants se refroidirait. (voir Matthieu 24 :12)
Je m’imagine Satan dans son quartier général, en train de glapir des instructions démoniaques : « Occupez vous des médias ! Remplissez de convoitise les pensées des hommes méchants. Faites que leurs désirs charnels les amènent à la pornographie. Envoyez-les ensuite attenter à la pudeur des enfants. »

Le résultat est une soudaine poussée de méchanceté comme le monde n’en a jamais vue. Elle est encore plus affreuse lorsque cette attaque est menée contre des enfants.

Considérez :

" Les films violents ont engourdi les pensées de beaucoup de chrétiens qui s’y adonnent. Et maintenant les actes sexuels au cinéma sont devenus incroyablement pervers. Notre ministère reçoit des rapports concernant des petits garçons d’école primaire, qui n’ont pas plus de six ou sept ans, qui ont essayé de violer des petites filles de leur âge et plus jeunes. Lorsqu’on leur a demandé pourquoi ils ont fait cela, ils ont répondu, « Je l’ai vu dans une vidéo que Papa et Maman avaient. "

Il y a maintenant plus de 300 000 sites pornographiques sur Internet. Ces sites contiennent les images les plus viles et les plus méchantes que des humains puissent voir. Le pire c’est que des jeunes enfants tombent par hasard sur ces sites. Leurs cerveaux tendres sont exposés à ces images qui les endommagent pour les années à venir.
Les « mariages » homosexuels sont sur le point de devenir chose courante. Déjà des journaux mettent en vedette des couples gays dans leurs pages consacrées au mariage. Un nombre croissant d’écoles primaires se prépare à enseigner un programme intitulé « Comment vivre le style de vie homosexuel ». Les jeunes enfants sont sur le point d’être endoctrinés explicitement sur la vie homosexuelle.

Les militants homosexuels se sont hissés jusqu’au plus haut niveau de l’église. La dénomination épiscopalienne a récemment ordonné un homosexuel avoué comme évêque. A la fin de la cérémonie, le nouvel évêque s’est retourné et a pris la main de son amant. Satan a amené la tromperie homosexuelle plus avant dans l’église, et les enfants en sont encore une fois les victimes. De plus en plus de prêtres homosexuels sont découverts et reconnus coupables d’avoir attenté à la pudeur des enfants dont ils avaient la charge.

Le monde de la mode n’est plus simplement osé mais a commencé à exalter la nudité. C’est une tentative pour choquer, de la part d’une industrie qui s’est abandonnée à la sensualité effrontée. Mais Satan l’a conçue pour influencer le peuple de Dieu, surtout les jeunes croyants. Cette vogue subtile et démoniaque a pour but de miner leur résistance à la sensualité.
Il y a une réapparition des beuveries parmi les adolescents. Même Wheaton College qui, pendant des décennies était un modèle de sainteté, maintenant permet l’alcool. Pour quelle raison ? Ils veulent attirer des professeurs plus cultivés.

– ce qui veut dire, plus de professeurs qui boivent. Plus de collèges chrétiens sont sûrs d’en faire autant. Une génération entière de jeunes croyants va souffrir, poussés vers l’iniquité qu’ils n’auraient sans cela pas cherchée.

Considérez ces autres exemples récents de l’attaque finale de Satan.

On a conseillé à un acteur de cinéma qui se présente au siège de gouverneur de Californie qu’il gagnerait s’il pouvait juste s’exposer dans un scandale quelconque. On lui a dit que d’avoir une aventure sexuelle ferait de lui un héros aux yeux des gens. Ceci accroîtrait sa popularité et lui gagnerait plus de votes.
Tout un tas de lois sont en train d’être votées pour donner une poussée finale et ôter le nom de Dieu de la société une fois pour toutes. Deux sénateurs des Etats Unis ont proposé une telle législation. Leur loi interdirait la nomination de tout juge qui croit en Dieu ou fait profession d’une foi quelle qu’elle soit.

Vous avez certainement lu au sujet de la décision notoire d’un juge américain qui a ordonné que soit enlevée du terrain d’un bâtiment gouvernemental en Alabama, une plaque de granit sur laquelle étaient gravés les Dix Commandements. Cependant, le juge a établi son décret depuis un bâtiment fédéral qui a une statue de Zeus à l’entrée.
Tout d’abord, je pensais que ces choses devaient profondément peiner le cœur de Dieu. Mais maintenant je crois que le Seigneur se moque de ces efforts piteux de la part des humains. Pourquoi ? Parce que Dieu est à l’œuvre dans des millions de jeunes, écrivant Sa loi dans leurs cœurs. Et aucun juge sur cette terre ne pourra l’enlever.

Si vous avez l’impression que le diable est en train de gagner, attendez un peu.

Je veux vous montrer ce qui reste encore à venir dans cette guerre au ciel entre Christ et Satan. La Bible déclare : « Il terminera le travail et y coupera court justement : car le Seigneur ne mettra pas beaucoup de temps à faire le travail sur la terre » (Romains 9 :28, traduction littérale de la version anglaise). Dieu est en train de dire, « Je vais bientôt mettre fin à cette bataille. Je ne mettrai pas longtemps à le faire. »
Peut-être vous demandez-vous, « Alors qu’est-ce que Dieu attend ? Pourquoi n’a-t-il pas agit jusqu’à maintenant ? Nous avons atteint un point critique. Où est la main puissante de Dieu ? »
Jacques nous donne la réponse : « Prenez donc patience, frères, jusqu’à l’avènement du Seigneur. Voici que le laboureur attend le précieux fruit de la terre, plein de patience à son égard, jusqu’à ce qu’il ait reçu les pluies de la première et de l’arrière saison. » (Jacques 5 :7).

En bref, Jésus attend patiemment des âmes. Il attend que soit rentré le reste de la moisson. La plupart des spécialistes de la Bible croient que la pluie de « la première saison » dont parle Jacques se réfère à la Pentecôte. Quant à la pluie de l’arrière saison, je crois que nous la voyons maintenant. Qu’est-ce qui décrit mieux la pluie de l’arrière saison de Dieu qu’une église clandestine florissante de plusieurs millions de personnes en Chine communiste ? Ce corps de croyants s’est développé miraculeusement en quelques décennies. A l’époque de la deuxième guerre mondiale, quand les derniers missionnaires ont quitté la Chine, l’église était un petit mouvement qui se mourait. Puis, par l’Esprit de Dieu seul, cette église a explosé à partir d’une poignée de groupes isolés pour devenir une œuvre puissante dont le monde ignorait l’existence.

Et que dire de la chute du rideau de fer ? Personne ne s’attendait à voir la fin du communisme pendant notre vie. Pourtant Dieu l’a accomplie du jour au lendemain. En ce moment même où j’écris ce message, le New York Times rapporte que le gouvernement russe dénonce maintenant l’avortement pour des raisons morales.
Même les nations islamiques pures et dures sont en train de voir cette pluie de l’arrière saison de l’Evangile. Des satellites retransmettent maintenant la Bonne Nouvelle dans les pays islamiques par le moyen de la radio et de la télévision. Lorsqu’un évangéliste a fait une campagne au Pakistan l’année dernière, plus de 50 000 personnes sont venues.

Oui, la pluie de l’arrière saison est ici. La Bonne Nouvelle de Jésus Christ se répand dans le monde entier. Alors quand pouvons-nous nous attendre à voir le Seigneur agir ?
Jésus lui-même nous a dit : « Et si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé, mais à cause des élus, ces jours seront abrégés ». (Matthieu 24 :22). Il veut dire : « Personne ne connaît le jour ou l’heure de mon retour. Mais je vais l’accélérer. »
Regardez encore la déclaration de Paul : « Le Seigneur ne mettra pas beaucoup de temps pour faire le travail sur la terre » (Rom 9 :28, traduction littérale de la version anglaise). La racine grecque de cette expression « ne mettra pas beaucoup de temps » veut dire « un coup rapide ». Dieu est en train de dire, « Je vais faire un travail rapide. J’attendrai patiemment que se termine la moisson. Mais ensuite je passerai vite au jugement ».

Soudain, du jour au lendemain, nous verrons des jugements que nous n’avions jamais vus. Ceci arrivera dans une heure où les ténèbres profondes auront couvert la terre … quand l’Islam aura reçu beaucoup de pouvoir et d’autorité… quand la bête et l’Antéchrist se seront levés pour proclamer de grands blasphèmes… quand Satan semblera avoir vaincu tout ce qui est saint et juste… quand les railleurs se moqueront du retour de Christ … quand la folie du plaisir aura atteint son sommet et que les péchés du monde seront montés jusqu’au ciel. C’est le moment où nous entendrons rugir le lion de Juda. Dans un seul instant, il mettra fin à la guerre. Il déclarera, « Assez. Plus d’excuses pour le péché ».

Jean a vu le jour où le Seigneur arriverait rapidement pour exercer ce court travail sur la terre. Il le décrit ainsi :
« Puis je vis le ciel ouvert, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait s’appelle Fidèle et Véritable, et il juge et combat avec justice. Ses yeux étaient comme une flamme de feu ; sur sa tête étaient plusieurs diadèmes ; il avait un nom écrit, que personne ne connaît, si ce n’est lui-même ; et il était revêtu d’un vêtement teint de sang. Son nom est la Parole de Dieu. Les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, revêtues d’un fin lin, blanc, pur. De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations ; il les paîtra avec une verge de fer ; et il foulera la cuve du vin de l’ardente colère du Dieu tout-puissant. Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit : ROI DES ROIS ET SEIGNEUR DES SEIGNEURS. » (Apocalypse 19 :11-16).

Ici à New York, les gens demandent souvent, « Où étiez vous quand le 11 septembre a frappé ? » ou « Où étiez vous lorsque toutes les lumières se sont éteintes, lors du black-out ? » Et moi je vous pose cette question : « Où serez-vous quand Jésus reviendra ? Quel sera l’état de votre cœur quand le Roi des rois accomplira son rapide jugement ? Que serez-vous en train de faire quand il viendra mettre fin à la guerre ? ». Puissions-nous tous être trouvés sous son précieux sang, cachés au creux du Rocher.

 

David Wilkerson

 

 

Sources/infos

*** Article de David Wilkerson.

David Wilkerson

img2David Wilkerson, ses messages sont puissants, décapants, sans compromission, et c'est pourquoi beaucoup aujourd'hui ne l'aiment pas et l'accusent d'être un "prophète de malheur". L'Eglise devrait prendre au sérieux ses avertissements sur la dépression économique qui vient ainsi que sur les catastrophes mondiales que l'on pressent déjà venir. Leonard Ravenhill déclarait à son propos : "On me pose souvent la question suivante: David Wilkerson est-il un prophète? Eh bien, pas selon la classification de l'Ancien Testament, mais il en est sûrement un dans le cadre du Nouveauimg1 Testament.

Je soutiens que Dieu l'a établi comme sentinelle sur notre nation (les Etats-Unis). "David" voit l'Eglise de Jésus-Christ blessée, violée et pillée; il sonne la trompette de Dieu pour nous faire voir le péché et l'incrédulité qui ont provoqué cette situation.(...) Un jour, je l'ai vu entrer dans mon bureau en chancelant; ses lèvres tremblaient et les larmes remplissaient ses yeux pendant qu'il me disait: 'Len, c'est à peine si j'ose mettre sur papier et publier le message que le Seigneur m'a donné'. Il l'a fait quand même, et je dois dire que j'en suis extrêmement heureux." Avec ses cheveux grisonnants, David Wilkerson est un homme de Dieu désespérément brisé par la condition de l'Eglise.

Le message qu'il nous livre ces dernières années est celui d'un appel à la sainteté et à la prière d'agonie en faveur d'un monde mourant. Ceux qui recherchent réellement le Seigneur reconnaîtront dans ce serviteur la voix de Dieu, du Père pleurant sur un monde en flammes et sur Son Eglise dévastée par la désolation. Aurons-nous des oreilles et un coeur pour entendre les pleurs de Jésus et Lui dire, à notre tour : "Seigneur Jésus, fais de moi un homme, une femme qui pleure" ?
Source: http://sentinellenehemie.free.fr

Photos/livres

livre1

  livre2   livre3   livre4   livre5   livres6   livre7

 

 

 

  • Aucun commentaire trouvé

Ajouter vos commentaires

Vous pouvez commenter cet article

0 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir plus de 25 caractères
conditions d'utilisation.
X

Copie

Vous souhaitez copier cet article pour votre blog ? N’hésitez pas à nous contacter !