spurgeon4

 

 

Éditions Jeheber
Genève Paris

Onzième édition

Achevé d'imprimé sur les presses de l'imprimerie
S.C.I.P. 34, rue marc Séguin Paris 18ième, en mars 1953

 

Charles Spurgeon

spurgeon

"Je t'aiderai. (Ésaïe 41:14)"

La promesse d'hier nous assurait la force pour notre tâche. Celle-ci nous garantit l'aide de Dieu quand nous ne pouvons pas agir seuls. Le Seigneur dit : « Je t'aiderai. » La force intérieure est complétée par le secours extérieur. Dieu peut, s'il le juge à propos, nous fournir des aides pour les luttes que nous avons à soutenir. Mais s'il nous en prive, lui-même se tiendra à notre côté, et cette assistance-là est préférable à celle de légions d'êtres humains. Ce secours vient au temps voulu. Il est efficace et sage tout à la fois, il est approprié aux circonstances de celui auquel il s'adresse. C'est même plus qu'un simple secours, car le Seigneur se charge de notre fardeau tout entier et subvient complètement à nos besoins. « L'Éternel notre Dieu est avec nous pour nous aider et pour nous conduire dans les combats. »

Parce qu'il nous a déjà secourus, nous pouvons nous confier en lui pour le présent et pour l'avenir. Notre prière est : « Seigneur, sois mon secours ; » — ; notre expérience : « L'Esprit nous soulage dans nos infirmités ; » — ; notre attente : « Mon secours vient de l'Éternel ; » — ; notre chant sera bientôt : « Mon coeur a eu confiance en lui, et il m'a secouru. »

« Ainsi, mon âme, attends-toi à l'Éternel et demeure ferme et il fortifiera ton coeur. Attends-toi, dis-je, à l'Éternel. »


Charles Spurgeon

 

 

  • Aucun commentaire trouvé

Ajouter vos commentaires

Vous pouvez commenter cet article

0 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir plus de 25 caractères
conditions d'utilisation.