spurgeon4

 

 

Éditions Jeheber
Genève Paris

Onzième édition

Achevé d'imprimé sur les presses de l'imprimerie
S.C.I.P. 34, rue marc Séguin Paris 18ième, en mars 1953

 

Charles Spurgeon

 

 

spurgeon

 

" Tu te lèveras, tu auras pitié de Sion, car il est temps d'en avoir pitié parce que le temps marqué est échu ; car tes serviteurs en aiment les pierres, ils en chérissent la poussière. (Psaumes 102:14-15) "

 

Oui, nos prières pour l'Église sont entendues. L'heure de leur exaucement se prépare. Nous aimons les réunions de prières, les écoles du dimanche et tous les services de la maison de Dieu. Notre cœur s'unit au peuple de Dieu tout entier pour dire :

Qu'aujourd'hui la paix descende
Sur chacun de tes enfants,
Et que partout on entende
Leurs hymnes reconnaissants.

Si c'est là le désir universel, bientôt viendront les temps de rafraîchissement du Seigneur. Nos assemblées seront combles, les saints ravivés, les pécheurs convertis. Ceci ne s'accomplira que par la miséricorde de Dieu ; mais cela arrivera, et nous devons l'attendre. Ce temps, le temps fixé, approche. Réveillons-nous.

Aimons toutes les pierres de Sion, même les pierres tombées. Sachons recueillir la moindre vérité, le moindre enseignement, le moindre croyant, quand même ils seraient méprisés et regardés comme autant de poussière. Quand nous chérissons Sion, Dieu la chérit aussi, et si nous mettons un grand intérêt et notre plaisir l’œuvre du Seigneur, Dieu y mettra son plaisir aussi.

 

Charles Spurgeon