spurgeon4

 

 

Éditions Jeheber
Genève Paris

Onzième édition

Achevé d'imprimé sur les presses de l'imprimerie
S.C.I.P. 34, rue marc Séguin Paris 18ième, en mars 1953

 

Charles Spurgeon

spurgeon

"Celui qui sème pour l'Esprit moissonnera de l'Esprit la vie éternelle. (Galates 6:8)"

Il peut sembler que semer soit une opération perdue, car c'est enfouir du bon grain dans le sol pour ne plus le revoir. Semer pour l'Esprit peut aussi paraître une chimère et un rêve ; il faut, pour cela, renoncer à soi-même, et en apparence, ne rien retirer. Mais si nous semons pour l'Esprit en nous étudiant à vivre pour Dieu, en lui obéissant, et en n'ayant que sa gloire en vue, nous ne travaillerons pas en vain. Notre récompense sera la vie, même la vie éternelle.

Or, cette vie, nous l'avons dès que nous apprenons à connaître Dieu, que nous entrons en relation et sommes en communion avec lui. Cette vie coule comme une rivière qui va s'élargissant et s'approfondissant jusqu'à ce qu'elle nous entraîne dans l'océan de la félicité infinie, où la vie de Dieu devient nôtre pour l'Éternité.

Ne semons pas aujourd'hui pour notre chair ; « celui qui sème pour la chair moissonnera de la chair la corruption. » Mais avec une sainte ambition, vivons pour le plus élevé, le plus pur, le plus spirituel des buts, cherchant l'honneur et la gloire de notre Dieu saint dans l'obéissance à son Esprit de grâce. Quelle moisson admirable que celle de la vie éternelle ! Quelles gerbes de bénédictions et de félicité sans bornes nous allons recueillir ! Et pour nous, quelle fête joyeuse qu'une semblable moisson ! Ô Dieu, accorde nous d'être, par ta grâce, de ces heureux moissonneurs !

 

Charles Spurgeon

 

 

 

  • Aucun commentaire trouvé

Ajouter vos commentaires

Vous pouvez commenter cet article

0 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir plus de 25 caractères
conditions d'utilisation.