spurgeon4

 

 

Éditions Jeheber
Genève Paris

Onzième édition

Achevé d'imprimé sur les presses de l'imprimerie
S.C.I.P. 34, rue marc Séguin Paris 18ième, en mars 1953

 

Charles Spurgeon

spurgeon

"Avancez en pleine eau, et jetez vos filets pour pécher. (Luc 5:4)"

Nous voyons par ce récit la nécessité de l'organisation humaine. Si, d'une part, la pêche est miraculeuse, cependant les pêcheurs, les bateaux et les filets sont utilisés. Pour le salut des âmes, Dieu emploie des moyens et se plaît à sauver par le ministère de ses serviteurs. Il pourrait assurément se glorifier en agissant sans instruments, mais son plan est de se magnifier sur la terre par la mise en oeuvre des choses terrestres.

En eux-mêmes, les moyens sont cependant absolument impuissants. « Maître, nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre. » Les pêcheurs étaient-ils des gens inexpérimentés ? Leurs filets étaient-ils en mauvais état ? Non : c'étaient des hommes du métier ; ils avaient travaillé toute la nuit. Le poisson était-il rare dans le lac ? Pas davantage, puisque dès l'arrivée du maître les filets se remplissent.

Mais les moyens sont inefficaces sans la présence de Jésus « Hors de moi vous ne pouvez rien faire. » Dès que Jésus est assis dans la barque, le poisson est amené par une puissance mystérieuse. Quand Christ est proclamé dans l'Église, sa présence agit comme une puissance d'attraction. « Quand j'aurai été élevé, dit-il, j'attirerai tous les hommes à moi. » Allons, aujourd'hui avec lui à la recherche des âmes, regardant avec foi et sérieuse attention. Travaillons jusqu'à la nuit ; ce ne sera pas en vain, car celui qui nous dit de jeter le filet, le remplira lui-même. (Morning by Morning, 282.)

 

Charles Spurgeon

 

 

 

  • Aucun commentaire trouvé

Ajouter vos commentaires

Vous pouvez commenter cet article

0 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir plus de 25 caractères
conditions d'utilisation.