spurgeon4

 

 

Éditions Jeheber
Genève Paris

Onzième édition

Achevé d'imprimé sur les presses de l'imprimerie
S.C.I.P. 34, rue marc Séguin Paris 18ième, en mars 1953

 

Charles Spurgeon

spurgeon

"Toute cette assemblée saura que l'Éternel ne délivre point par épée, ni par hallebarde ; car ce combat appartient à l'Éternel, qui vous livrera entre nos mains. (1 Samuel 17:47)"

Ce point doit être acquis, que la bataille appartient à l'Éternel, et nous pouvons être si de la victoire, même d'une victoire telle, qu'elle fera connaître toute la puissance de Dieu. L'Éternel est trop oublié par les hommes ; et quand il y a une occasion de leur montrer que la grande cause première peut exécuter ses plans sans le secours de l'homme, cette occasion est d'une valeur telle, qu'elle ne doit pas être négligée. Israël même regarde trop à l'épée et à la hallebarde. Il est beau pour David de ne point avoir d'épée dans la main, et cependant de savoir que son Dieu renversera devant lui une armée d'ennemis.

Si nous combattons de tout notre coeur pour la vérité et la justice, n'attendons pas d'avoir à notre disposition le talent ni la fortune, ni aucun autre moyen visible d'influence ; mais avec les pierres que nous trouvons dans le ruisseau, et la fronde que nous avons en main, courons à la rencontre de l'ennemi.

Si nous combattions pour nous-mêmes, nous pourrions avoir des craintes ; mais si c'est pour Jésus que nous nous levons, et avec sa seule force que nous lutions, qui pourra nous résister ? Faisons donc, sans hésitation, face au Philistin, car l'Éternel des armées est avec nous et qui sera contre nous ?

 

Charles Spurgeon

 

 

 

  • Aucun commentaire trouvé

Ajouter vos commentaires

Vous pouvez commenter cet article

0 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir plus de 25 caractères
conditions d'utilisation.