spurgeon4

 

 

Éditions Jeheber
Genève Paris

Onzième édition

Achevé d'imprimé sur les presses de l'imprimerie
S.C.I.P. 34, rue marc Séguin Paris 18ième, en mars 1953

 

Charles Spurgeon

 

 

spurgeon

 

" Si vous gardez mes commandements, vous demeurez dans mon amour. (Jean 15:10) "

 

Demeurer dans l'obéissance et demeurer dans l'amour de Jésus : voilà deux conditions qui ne peuvent être séparées. Seule, une vie placée sous la conduite de Christ peut prouver que nous sommes les objets de ses délices. Gardons ses commandements pour pouvoir être réchauffés par son amour. Sans la sainteté, qui seule est agréable à Dieu, nous ne pouvons plaire à Jésus. Celui qui n'a pas le souci d'être saint ne connaît rien de cet amour de Christ.

Cette jouissance consciente de l'amour de notre Seigneur est une chose des plus délicates. Elle est plus sensible au péché et à la sainteté que le mercure au froid ou à la chaleur. Si notre conscience est délicate et si nous prenons garde à honorer notre Maître par nos pensées, nos lèvres et notre vie, nous recevrons des preuves innombrables de sa faveur. Pour perpétuer sa bénédiction, perpétuons donc la sainteté. Le Seigneur ne nous cachera pas sa face, à moins que nous ne détournions la nôtre de lui. Le péché, voilà le nuage qui ternit notre soleil.

Si notre obéissance est vigilante et notre consécration entière, nous marcherons dans la lumière, comme Dieu est lui-même dans la lumière ; et nous demeurerons aussi sûrement dans l'amour de Jésus, qu'il demeure lui-même dans l'amour du Père. Douce promesse ; mais précédée d'un « si » bien sérieux. Seigneur, donne-moi ce « si » qui est la clef qui m'ouvrira ce trésor !

 

Charles Spurgeon